Actualités

GARD 9 500 repas par jour préparés à l’unité de conditionnement de légumes

Près de 9 500 repas par jour (élèves et personnels) sont préparés à l'UCL de Nîmes.

Depuis 2011, le Département du Gard a fait le choix d’une restauration de qualité pour les collégiens. Il a supprimé les unités de production culinaire, créé une unité de conditionnement de légumes (UCL) et a réintégré une cuisine autonome dans chaque collège.

Coordinateur via l’UCL d'un groupement de commande denrées auquel adhèrent à ce jour 26 collèges gardois, le Département gère les marchés publics de nombreux lots, dont ceux relatifs aux fruits et légumes : les lots fruits, fruits bio, légumes, légumes bio.

Ce sont près de 9 500 repas par jour (élèves et personnels) qui sont préparés à base de produits locaux, de saison, frais, et prêts à l'emploi. Soit 110 tonnes de fruits et légumes traités chaque année par l'UCL.

Visite à l'UCL de Nîmes avec Denis Bouad, président du Département , Cathy Chaulet, vice-présidente du Département déléguée au Développement du bio et des circuits courts, à la qualité alimentaire et à la restauration collective, Nathaly Nury, vice-présidente du Département,  déléguée à l'Éducation et aux collèges, Magali Saumade, présidente de la Chambre d’agriculture du Gard, et Patrick Viala, président du Mas des agriculteurs.

Pour célébrer une nouvelle collaboration avec le Mas des agriculteurs de Nîmes, une visite officielle a été organisée dans les locaux de l'unité départementale située rue Georges-Bruguier, à Nîmes, ce lundi 27 janvier. La livraison du jour : une tonne de carottes, des choux, des céleris, de la courge, des pommes et des kiwis. « C’est une grande fierté pour le Département d’avoir ces dernières années créé les conditions pour que les collégiens Gardois mangent de mieux en mieux »a précisé Denis Bouad, président du Département.

Les différentes étapes de l’amélioration de la qualité de la restauration dans nos collèges :  

  • Création d’un service restauration dans chaque collège
  • Mise en place d’ateliers avec les cuisiniers pour les former, accompagner le changement, grâce à nos partenaires : Un plus bio, CIVAM bio
  • Été 2019 : mise en place d’un règlement restauration qui impose un coût moyen de matière première dans l'assiette de 2,15€ ! Très peu de collectivités sont allées jusque-là.
  • la démarche de labellisation « Ecocert » entamée dans les collèges.

À lire aussi : Fait du jour : Que mangent les collégiens gardois ? 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité