A la uneActualitésPolitique

AIGUES-MORTES Pierre Mauméjean et Cédric Bonato règlent (encore) leurs comptes au conseil municipal

Favoris de l'élection à venir, Pierre Mauméjean (au fond et au centre) et Cédric Bonato (le second en partant de la gauche) ont multiplié les attaques mutuelles. (Photo Boris Boutet)

Pour ce qui était sans doute le dernier conseil municipal du mandat, l'ancien maire d'Aigues-Mortes, Cédric Bonato, et l'actuel, Pierre Mauméjean, se sont écharpés sur la vente d'un terrain communal.  

La séance fut courte mais explosive. Après sept affaires expédiées assez rapidement, la tension est montée de plusieurs crans au moment de débattre de la vente d'une parcelle de 5 765 m2 appartenant à la commune et située sur le lieu-dit "Corbières". Premier à prendre la parole sur le sujet, l'élu d'opposition et candidat aux élections municipales, Stéphane Pignan, a ouvert les hostilités. "Je regrette qu'au lieu du traditionnel débat d'orientation budgétaire, l'acquisition et la cession de terrains soient les priorités de cette fin de mandat. Le domaine de Corbières est une pépite pour Aigues-Mortes. Quel est l'intérêt de vendre cette parcelle ?"

"Comme sous les précédentes mandatures, nous ne faisons pas de débat d'orientation budgétaire avant les élections, a tranché le maire, qui a malgré tout accepté de donner quelques chiffres clés en fin de séance. La vente de cette parcelle située au milieu du domaine de Grand Corbières donne une chance à la commune de voir s'y développer une activité viticole de renom, pouvant générer des emplois."

" Une vente de gré à gré, sans mise en concurrence", accuse Bonato 

"Aujourd'hui nous allons délibérer sur la vente de gré à gré, sans mise en concurrence, d'un terrain communal agricole, a pointé Cédric Bonato. Or, nous pouvons remarquer que la Ville vend cette parcelle à 2,60€ le m2, quand elle achetait il y a un mois un terrain inculte dans le secteur du mas d'Avon pour 5,40€ du m2. La mairie vend donc deux fois moins cher ce terrain au propriétaire du domaine du Grand Corbières, qui n'est autre que l'aménageur du Mas d'Avon désigné en 2007." 

"Vos calculs sont toujours aussi surprenants et alambiqués ! Ce qui vous gêne surtout, c'est que l'on fasse cet espace naturel pour les traditions camarguaises au mas d'Avon, a rétorqué Pierre Mauméjean. La parcelle en question sera vendue 25% plus chère que l'estimation du service des Domaines. Et pour ce qui est de la vente de gré à gré, sans mise en concurrence, il n'y en a jamais eu sous mon mandat. Je ne crois pas que vous puissiez en dire autant."

"Hasta la vista !" 

En fin de conseil, Cédric Bonato a une nouvelle fois attaqué la majorité en évoquant la condamnation en appel de la commune pour harcèlement moral sur l'ancienne directrice financière et administrative. "Ce n'est pas à l'ordre du jour", a protesté Claude Laurie, préférant quitter la séance. "Nous avons péché dans les formes, a reconnu Pierre Mauméjean. Nous avons saisi le Conseil d'État. Notre requête a été rejetée et la commune a été condamnée à verser 4 000€ à la plaignante." Avant d'interrompre Cédric Bonato qui tentait d'évoquer une autre affaire. "C'est complètement hors de propos ! Nous avons un règlement intérieur. On ne peut pas débattre indéfiniment de sujets ne figurant pas à l'ordre du jour." Et de conclure, en espagnol : "Hasta la vista !" (*)

Boris Boutet

* À la prochaine !

Et aussi : Deux démissions au sein de la majorité

En début de séance, Christelle Bertini et Hélène Thelene ont remis leur démission du groupe majoritaire au maire Pierre Mauméjean. Si la première devrait rejoindre l'équipe de campagne de Stéphane Pignan, la seconde est toujours dans la réflexion. Ce sont les 4e et 5e départs au sein du groupe majoritaire depuis 2014.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité