ActualitésPolitique

ALÈS Éric Bouchité (LREM) – Gilets jaunes : acte II

Éric Bouchité est sorti plusieurs fois à la rencontre des Gilets jaunes. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Éric Bouchité est sorti plusieurs fois à la rencontre des Gilets jaunes. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ce mercredi soir, le candidat La République en Marche aux municipales d'Alès, Éric Bouchité, avait prévu de tenir une réunion publique à l'espace Cazot. Comme le 6 janvier dernier, à l'occasion de ses vœux (relire ici), la soirée a été annulée. 

On prend les mêmes et on recommence... Ce mercredi soir, à l'Espace Cazot d'Alès, le candidat Éric Bouchité devait logiquement dévoiler la grande consultation lancée il y a un mois et réalisée auprès des Alésiens. Il en a été empêché par une trentaine de Gilets jaunes qui, pendant près de deux heures, a usé de tous les stratagèmes pour le décourager : sifflets, lumières coupées, slogans vindicatifs...

Éric Bouchité a bien tenté de discuter avec les manifestants, mais le dialogue fut impossible tant le fossé entre les deux camps semble profond. "Vous faites la politique de Macron, vous nous mentez, vous nous racontez des grosses bêtises", gronde une femme en jaune. "Continuez comme ça et vous aurez Roustan et Rivenq", lance Bouchité comme une menace. "Mais Roustan-Rivenq-Bouchité, c'est la même", répond la femme avant que les manifestants reprennent de plus belle un "Bouchité t'est viré, pas la peine de te présenter". On n'en saura pas plus sur sa consultation auprès des Alésiens...

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

1 commentaire sur “ALÈS Éric Bouchité (LREM) – Gilets jaunes : acte II”

  1. Ces gens sont des ignares obtus , j’étais présent et ce n’est pas possible de discuter avec certains n’ont dits qu’ils voulaient instaurés leur propre gouvernance et qu’ils n’avaient besoin de personnes pour dirigés le pays; en entendant cela je croyais rêver!
    Ils font le jeux de Max Roustan et Christophe Rivenq qui leur ont mis sur le dos une dette de 50 milions d’Euros sur 35 ans … Et ils le cachent bien, ils refusent tous débats c’est scandaleux!
    Ce sont des gens incompétents comme çà qu’il faut virer!! Max Roustan est entrain de se foutre des Alésiens avec sa candidature , on commence à savoir qu’il démissionnera cet été pour sa candidature au sénat afin de s’assurer une retraite juteuse en plus de tous ses cumuls… C’est lui qu’il faut virer VOTER MAX ROUSTAN c’est VOTER CHRISTOPHE RIVENQ le principal responsable de cet emprunt toxique sur 35 ans de 50 millions d’Euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité