ActualitésPolitique

BAGNOLS/CÈZE Jocelyne Gayte lance officiellement sa campagne

Jocelyne Gayte au côté de Rafik Bouras et ses soutiens lors du lancement officiel de sa campagne. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Jocelyne Gayte, candidate investie par Les Républicains pour les municipales et tête de liste "Passionnément Bagnolais", a lancé officiellement sa campagne jeudi 13 février. Elle a réuni ses soutiens et ses colistiers à la cave Mallet.

"Beaucoup me connaissent sous le nom de "La Crêpière" mais je ne suis pas seulement la crêpière", entamait Jocelyne Gayte lors de son discours de lancement de campagne. Elle se présente aussi comme "la candidate des familles et du quotidien des Bagnolais". Ne se retrouvant pas dans les valeurs de la Gauche et dans les mandats Chapelet-Rey, ni dans les propositions de l'extrême-Droite, cette commerçante, installée rue de la République depuis 1969, a décidé de se lancer dans la course aux municipales.

Rafik Bouras, délégué Les Républicains de la 3e circonscription du Gard, était présent pour lui apporter son soutien: "Le combat est rude Jocelyne mais je suis sûr qu'avec ta force et ta ténacité tu peux y arriver. La seule liste rassemblant les droites, c'est la tienne et aucune autre". Au côté de la candidate, se tenait aussi Laurent Fauqueur (aussi LR) qui sera son premier adjoint si elle est élue. Il souligne : "On a un maire à bout de souffle qui vient de se séparer de plusieurs de ses adjoints (sur sa liste "Bagnols 2020" qui va être largement renouvelée, NDLR)".

Jocelyne Gayte a misé sur une liste en majorité composée de personnes de la société civile avec aussi huit encartés aux Républicains. "La n°5 de ma liste a 27 ans", précise la candidate. Une dizaine de ses colistiers ont entre 22 et 35 ans, mais elle compte aussi sur des personnes "plus mûres qui ont la sagesse et l'expérience". "Ma liste est enfin au complet. [...] On la dévoilera d'ici quelques jours", précise-t-elle. Elle devrait la déposer sous peu.

Elle a également rappelé les principaux axes de son programme : construire un deuxième pont submersible, pas de hausse de la fiscalité, surveillance des caméras 24/24 h, rendre d'ici 6 mois la ville "propre et accueillante", restaurer la voirie, relancer le commerce en centre-ville...

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité