A la uneEconomie

ATTRACTIVITÉ Le Département investit une nouvelle fois le Salon International de l’Agriculture à Paris

Le stand Bodegard en 3d du Département au SIA 2020

Cette année encore, la « Bodegard » s’installe au Salon international de l’agriculture de Paris du 22 février au 1er mars au sein de l’espace Occitanie. La « Bodegard », c’est le stand (situé Pavillon 3, Allée A, Stand 114) financé et aménagé intégralement par le Département du Gard depuis maintenant trois ans pour promouvoir la qualité des savoir-faire et des produits gardois.

Ce sont donc 80 m2 de stand entièrement conçu comme une vitrine du Gard avec ses richesses gourmandes de terroir et sa convivialité omniprésente comme dans les bodegas lors des Férias qui seront à Paris sur le salon international de l'agriculture le plus connu au monde.

Tout y est pensé pour une identité 100% gardoise : dans les assiettes (oignon doux des Cévennes, tapenade, brandade de morue, taureau et riz AOP, miel des Cévennes, pélardon…), dans la déco (un comptoir pour l’ambiance Féria), dans les animations et même sur le personnel (chapeaux de paille et tabliers en jean).

Avec deux partenaires - opérateurs principaux : Bienvenue à la ferme pour l’approvisionnement et la promotion, et les Maisons familiales rurales pour le service et la cuisine. L’occasion de promouvoir l’art de vivre Gardois mais aussi de faire converger les regards extérieurs vers un département volontariste et innovant tant en termes de politique agricole et alimentaire que d’adaptation aux grands enjeux environnementaux.

« Je suis convaincu depuis le début de cette aventure que j’ai initié, que l'attractivité du département s'en trouve renforcée et qu'on donne envie aux milliers de visiteurs du salon de venir découvrir le Gard », déclare Denis Bouad, président du conseil départemental.

Une Bodegard placée sous le signe de la viticulture et l’œnotourisme

Après le bio, c’est, cette année, sur la viticulture et l’œnotourisme que la Bodegard a misé comme en témoigne sa décoration : un comptoir façon barrique, des pieds de table en tonneau, des paravents plexis acidulés aux grappes de raisin sérigraphiées et, pour une visibilité optimale, le clou du spectacle : une grappe de pampilles colorée des nuances de la vigne.

Sur les dix agriculteurs qui vont se relayer pendant 10 jours, de 9h à 19h30, pour vanter auprès du public la qualité gardoise, cinq sont des viticulteurs représentant autant d’AOP et que d’IGP. Leurs expériences en font de véritables ambassadeurs de l’identité et des paysages gardois. C’est pourquoi depuis le début de l’aventure au SIA, le président Denis Bouad a fait en sorte que le coût total de l’opération pour tous les producteurs et l’ensemble des partenaires soit totalement pris en charge par le Département.

Et pour témoigner du dynamisme de la filière en termes d’attractivité du territoire, le Département a choisi de donner un coup de pouce supplémentaire aux viticulteurs en faisant réaliser un guide « Petit futé » dédié à l’œnotourisme. Ce guide de voyage conçu pour les amateurs de vins est une invitation à la découverte des terroirs et des savoir-faire.

C’est une véritable mine d’informations sur les caveaux et les coopératives (près de 230 références), leurs modes d’accueil mais aussi sur les restaurants, les boutiques, qui les mettent en valeur, et les grands lieux culturels qui jalonnent les circuits. L’ouvrage sera dévoilé lors de l’inauguration de la Bodegard animée par quatre grands chefs gardois, mercredi 26 février à 11h, aux côtés de Jean-Paul Labourdette, directeur du Petit futé.

Cette initiative voulue par Denis Bouad concrétise un des piliers du Schéma Départemental du Tourisme des Loisirs et de l’Attractivité 2018-2021 (création de circuits thématiques).

« Le Gard a tout pour plaire et se démarquer : des richesses naturelles, culturelles, architecturales et gastronomiques, des savoir-faire, des produits de qualité, un patrimoine unique et une histoire. Ces atouts participent à notre art de vivre. Ils véhiculent une image positive de notre territoire et contribuent au rayonnement de l'excellence gardoise », rajoute Denis Bouad.

Plus d'informations ICI

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité