A la uneActualités

EXPRESSION Est-ce que l’affaire « Griveaux » est le symptôme d’une dérive de la vie politique ?

Photo DR Objectif Gard

Une onde ce choc politique à Paris. Au milieu des municipales parisiennes, alors que le candidat de La République en marche Benjamin Griveaux tentait d'exister face à Anne Hidalgo (PS) et Rachida Dati (Les Républicains), des vidéos intimes à caractère sexuel sont venues mettre un terme définitivement à son parcours. Cette affaire est-elle le symptôme d'une dérive de la vie politique ?

Après cette affaire "Griveaux", la vie politique semble avoir passé un cap en plongeant dans les révélations nauséabondes et sexuelles. Le personnel politique est maintenant prévenu : nul n'est à l'abri de protection absolue sur sa vie privée.

Il faut dire que l'on est bien loin de la fille cachée de François Mitterrand. Mazarine qui voit le jour en 1974. Elle ne sera reconnu par le président en exercice que 10 ans plus tard. Pendant toutes ces longues années, malgré les rumeurs et sous-entendus, peu de médias ou d'hommes politiques ne s'exprimeront ouvertement sur le sujet.

Le premier scandale politique et sexuel d'ampleur est arrivé en 2001. Grand favori à la présidentielle de 2012, Dominique Strauss-Kahn. patron du FMI voit ses espoirs élyséens s’effondrer subitement le 14 mai 2011 lorsque la police américaine l’intercepte dans un avion prêt à décoller de New York pour Paris. Motifs de l’arrestation : une présumée agression sexuelle sur une femme de chambre.

Entre temps, aux États-Unis, on pourrait évoquer Bill Clinton accusé de harcèlement sexuel par Paul Jones, une de ses anciennes collaboratrices quand il était gouverneur de l’Arkansas. Le scandale éclate et le nom de Monica Lewinsky est cité. Après un accord trouvé entre le chef de l’Etat et son accusatrice (850 000 $), la stagiaire de la Maison Blanche devient l’épicentre d’une nouvelle affaire. Enfin, en Italie, c'est Silvio Berlusconi qui est plusieurs fois cité dans des affaires mêlant politique et parties fines.

En France, en 2020, Benjamin Griveaux a quitté la campagne pour les municipales à Paris. Il a depuis été remplacé par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn... Mais ses vidéos intimes et la manière dont elles ont été mises en ligne et partagées n'ont pas fini de faire couler beaucoup d'encre.

Objectif Gard a donc directement posé la question à ses lecteurs (sur notre page Facebook) :

Est-ce que l'affaire "Griveaux" est le symptôme d'une dérive de la vie politique ?"

Cette question a suscité un certain intérêt chez nos lecteurs avec plus de 600 votes. Pour 70%, des Gardois qui ont répondu à la question, cette affaire marque en effet une étape supplémentaire dans la dérive de la vie politique. 30% pensent le contraire.

Florilège des commentaires de nos lecteurs :

Frédéric : "Cette maladie (symptôme) existe depuis toujours ! Mais maintenant ! Il y a les réseaux sociaux qui les révèles et certains ne les aimes pas ! Pourquoi ?"

Ricardo "J'ai voté non. Parce que c'est pas de maintenant DSK/CHIRAC /MITTERAN juste qu'il n'y avait pas les réseaux sociaux mais après tout qui sommes nous pour faire les vertueux ?? Après tout ils font se qui veulent avec sa son zizi après tout on attend d'eux qu'ils fassent leur taf correctement..  Moi je suis plus choqué par les BALKANY pris les doigts dans le pot de confiture et ils sont libres.."

Pierre : "Surtout on ce rend compte de la nullité de ce gouvernement"

Jean-Pierre : "C'est pas un symptôme mais la maladie.."

Hoel : "J'ai mis non parceque sa fait un moment qu'elle a dériver"

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité