A la uneActualitésSociété

SAMEDI TOROS Les Jeunes aficionados feront leur Printemps

Du 5 au 8 mars à Nîmes et à Caveirac, l'aficion se rassemble et lance sa saison par des conférences, becerradas et tienta de machos.

L'an passé, le Printemps s'était déroulé sous le ciel bleu et le soleil chauffant des arènes du Clapas (Photo Anthony Maurin).

Il est l'heure ! Les jours rallongent, les températures se réchauffent, le soleil brille, bref, l'hiver qui n'a pas vraiment commencé semble prendre fin et laisser place à une saison taurine excitante qui va débuter dans la région par le Printemps des jeunes aficionados.

On la connaît depuis 2006 et sa création cette belle manifestation. Initiée par la coordination des clubs taurins de Nîmes et du Gard, elle a vécu deux premières années somptueuses avant de tomber, peu à peu dans une concurrence malsaine avec d'autres types d'événements du même style.

De Vauvert à Saint-Gilles, des arènes du Clapas à l'amphithéâtre romain, cette idée de week-end taurin à destination pédagogique et à visée très large, s'est auto-concurrencé. Maintenant que tout semble à nouveau rentrer dans l'ordre, les clubs taurins reprennent leurs habitudes et les valeurs qui ont fait le succès du Printemps.

Francis Wolff, philosophe et écrivain. Photo DR/

Tout va débuter par un cycle de conférences. Trois actes, comme c'est le cas lors d'un affrontement entre l'homme et l'animal. Une premier rendez-vous le 5 mars à 19 au cinéma CGR avec le philosophe Francis Wolf pour, " Un philosophe dans l'arène ", un film suivi d'une conférence. Le lendemain, toujours à 19h, c'est au tour de l'ancien maestro Richard Milian de prendre le micro au siège de la coordination. Enfin, à la bodega Pablo Romero le 7 mars à 19h, une thématique sanitaire intéressante avec " Médecins des arènes. "

Mais la partie pratique aura lieu le matin même du 7 mars, dans les charmantes arènes du Clapas à Nîmes. À 11h sera organisée une becerrada concours mixte de chez Barcelo, éliminatoire. Après l'apéritif et le repas pris vers 13h, place, dès 15h, à la suite du programme et à la seconde becerrada mixte. Les jeunes seront en demi-finale et feront tout pour accéder à la finale qui aura lieu le lendemain.

Solalito lors de son passage en novillada piquée à Nîmes lors de la dernière feria des Vendanges (Photo Anthony Maurin).

Le lendemain parlons-en ! Dimanche 8 mars à 11h, tienta de machos des ganaderias Turquay et Barcelo dans les arènes de Caveirac. Pour se mettre face aux jeunes cornus qu'il faudra éprouver et tester à la muleta ou à la branche d'olivier, le très gestuel Carlos Olsina, Yan Lamothe et Solalito. Trois novilleros qui ont du talent et qui sauront montrer l'exemple.

Encore une fois après cette matinée, apéro et repas. Eh oui, il faut bien se restaurer dans la bonne humeur ! À partir de 15h aura lieu la finale du concours entamé la veille. Une finale sans mise à mort mais toujours dans les arènes de Caveirac. Cette finale devrait elle aussi être mixte.

L'entrée est gratuite dans la limite des places disponibles pour l'ensemble des manifestations. Laurent Arpinon, qui était l'artiste qui avait signé la première affiche du Printemps en 2006 signera, en guise de clin d’œil, l'affiche du 13e. Un chiffre qui portera bonheur à toutes celles et tous ceux qui viendront, qui participeront et qui commenceront de la meilleure manière qui soit leur temporada !

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité