A la uneActualitésHandballSports GardUSAM

USAM Nîmes ne perd pas le Nord

Face à une équipe de Dunkerque accrocheuse, l’USAM s’est imposée 30-28 et elle profite de la défaite de Toulouse pour compter 6 points d’avance sur le quatrième. Le podium est presque assuré.

Sanad et Acquevillo ont fait la différence en seconde période (photo USAM)

Avec cette victoire, et en attendant le résultat de Nantes - PSG (ce jeudi à 20h45), les Nîmois remontent à la seconde place de la Lidl Starligue.

Les Nîmois savaient depuis longtemps que les mois de février et mars seraient chargés. Et ils le sont. Avec les joies de la Coupe d’Europe et les rencontres de Lidl Starligue, l’USAM joue en ce moment au rythme d’un match tous les trois jours. Alors la question qui se posait au moment de recevoir Dunkerque était de savoir si l’USAM n’allait pas physiquement payer l’accumulation des rendez-vous et des déplacements.

Les premiers instants de la rencontre n’étaient pas spécialement rassurants pour Nîmes qui encaissait deux buts (0-2, 3e). Une fois la mauvaise surprise passée, la défense nîmoise décidait de siffler la fin de la récréation. Desbonnet fermait momentanément la porte et la Green team mettait un 5-0 à son adversaire. Nîmes s’était mis dans le bon sens mais il ne fallait pas croire que le plus difficile était fait. Malgré une avance de trois unités (11-8, 20e), les joueurs de Franck Maurice péchaient peut-être par trop de décontraction. Trois échecs de Sanad, en fin de première période, permettaient aux Nordistes de revenir à hauteur des Usamistes. 15-15 à la pause c’est, en quelque sorte un autre match qui allait débuter.

Mais le second acte ressemblait beaucoup au premier. Nîmes prenait un peu d’avance et pensait être à l’abri d’une catastrophe. Encore une fois, Dunkerque vendait chèrement sa peau. Tant et si bien qu’à deux minutes du terme, l’USAM ne possédait qu’un but d'avance (29-28, 58e). Il fallait un arrêt de Desbonnet et un but de Prandi pour libérer le Parnasse. La Green team a souffert mais elle a gagné. Elle a même fait une très belle opération puisque dans le même temps Toulouse s’est incliné à domicile face à Chartres (29-33) et que Nantes ne jouera que ce jeudi face au PSG. L’USAM est provisoirement deuxième de la Lidl Starligue a égalité de points avec Nantes mais surtout avec 6 points d’avance sur Toulouse et Montpellier. La qualification européenne pour la saison 2020-21 est très bien engagée.

Norman Jardin.

Le Parnasse. 17e journée de Lidl Starligue. USAM – DUNKERQUE 30-28 (mi-temps : 15-15).

Nîmes : Desbonnet (5/19), Baznik (4/16) ; Gallego (1/2), Rebichon (2/2), Nyateu (6/10), Dupuy, Guigou (2/2), Tesio (1/2), Kaabeche, Padolus, Tobie (3/4), Acquevillo (7/9), Nieto, Hesham, Prandi (3/6), et Sanad (1/4). Entraîneur : Franck Maurice.

Dunkerque : Lamps, Bellahcene (9/33) ; Jurecic, Billant (1/2), Nagy (3/3), Taboada, Suholeznik (0/1), Pineiro (3/4), Martinez (1/2), Garain, Rahim (2/2), Langaro (9/13), Marie-Joseph, Butto (2/2), Pelayo (5/12) et Nyembo. Entraîneur : Patrick Cazal.

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité