A la unePolitique

MUNICIPALES À Nîmes, les 12 travaux du candidat David Tebib

David Tebib, tête de liste de Nîmes ensemble aux municipales nîmoises des 15 et 22 mars (Photo : Coralie Mollaret)
David Tebib, tête de liste de Nîmes ensemble aux municipales nîmoises des 15 et 22 mars (Photo : Coralie Mollaret)

Plaine des sports, circuit vélo, extension du Parnasse… Le patron de l’USAM a présenté 12 aménagements qu’il souhaiterait voir se réaliser dans la ville de Nîmes. Le coût ? 140 millions d’euros. 

« C’est un peu David contre Goliath », s’amuse la tête de liste Nîmes ensemble. David Tebib, Petit Poucet de la campagne, n’est crédité que de 5 à 8% d’intentions de vote aux Municipales nîmoises. Insuffisant pour déloger le maire sortant en place depuis 2001, Jean-Paul Fournier. Reste que l’ancien "marcheur" a travaillé sa copie. Il a su s’entourer de compétences, espérant donner un nouveau souffle à Nîmes.

En campagne, David Tebib l’assure : « Nos projets ne sont pas fantasques. D’ailleurs vous l'avez vu, certaines de nos idées ont influencé des candidats. » Une référence (parmi d'autres) à Jean-Paul Fournier qui, comme lui, propose l'organisation d'un festival off de Nîmes en été. Contre mauvaise fortune David Tebib fait bon cœur : « Tant mieux si nos projets inspirent. Un bon projet n’appartient à personne, seulement aux Nîmois. »

Plaine des sports et pistes cyclables

Dans sa petite douzaine de projets, certains sont bien ficelés. En haut de la liste, les électeurs retrouveront l'extension du Parnasse de 1 000 places (là-aussi comme Jean-Paul Fournier) et la création de la plaine des sports du Mas des Abeilles. Profitant de l’installation d’un stade provisoire pour Nîmes Olympique - pendant les travaux des Costières - David Tebib propose de pérenniser cet équipement à 2 M€ tout en y ajoutant une salle pour d’autres activités sportives, comme les clubs de basket-ball. 

En conservant ce stade provisoire, « l’équipe de rugby RCN pourrait libérer le stade Kaufman pour s’y installer. À la place de Kaufman, on créerait un éco-quartier de 200 logements », propose David Tebib, glissant par la même occasion : « Quand j’entends certains adversaires proposer la création de 800 logements étudiants, on rêve ! Il faut savoir qu’à Nîmes, un peu plus de 500 logements ont été créés l'an dernier et moins d’une centaine étudiants. »

Concernant les pistes cyclables, David Tebib a imaginé à Nîmes un parcours partant de la gare, traversant Feuchères, le futur parc Jacques-Chirac et rejoignant les zones d’activités économiques sur lesquelles travaillent bon nombre de Nîmois. Écologie toujours, un jardin pédagogique serait ajouté au parc Jacques-Chirac et une maison de la biodiversité créée au Bois des eispeisses. 

Enfin, il y a d’autres projets, plus ou moins bien réfléchis, que propose l’équipe de David Tebib comme le réaménagement de l’entrée est de Nîmes ou de l’autre côté de la ville, le désenclavement de Saint-Césaire. « C’est important même si la réflexion n’a pas complètement été menée, il bien l’avouer », commente humblement, l'architecte Jean-Pierre Duval. 

Palais de la musique et rénovation urbaine

La création d’une ceinture agricole autour de l’A9 est conditionnée à la volonté de propriétaires privés de céder leur terrain. Concernant l’avenue Kennedy, qui sépare les quartiers de Pissevin et de Valdegour, la liste semble s’inscrire dans le travail de rénovation urbaine conduit par la ville de Nîmes, en proposant davantage de logements en accession pour relever le défi de la mixité sociale. 

Enfin, l’équipe de David Tebib propose d’injecter 15 M€ supplémentaires au futur Palais des congrès pour lui permettre de recevoir des spectacles musicaux. Comme déjà évoqué, l’équipe souhaite rénover l’actuel conservatoire, et non le déplacer aux Carmes comme l’envisage le maire de Nîmes, en ouvrant parallèlement « le cloître au public pour des concerts intimistes. » Des propositions pour séduire le maximum d’électeurs nîmois et pourquoi pas, les finalistes du second tour, dans cet endurant match des Municipales.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité