ActualitésSports GardUSAM

USAM Sur un malentendu ça peut marcher !

Kaabeche et les Nîmois défient le leader invaincu (Photo USAM)

En clôture de la 18e journée de Lidl Starligue, l'USAM s'attaque à une montagne en se déplaçant au PSG, leader invaincu du championnat. Privé en plus d'O'brian Nyateu, la tâche s'annonce insurmontable à moins d'un malentendu. 

Après que l'Usam a annoncé, mardi, les prolongations de Franck Maurice, Quentin Dupuy, Luc Tobie, Rémi Desbonnet et les arrivées de Vid Kavticnik et Quentin Minel en parodiant des scènes cultes du cinéma, on a forcément envie de poursuivre dans la métaphore cinématographique. Et quand on voit l'affiche de ce soir, on se demande comment l'USAM peut s'imposer au PSG, leader invaincu cette saison en Lidl Starligue qui n'a pas perdu dans sa salle, en championnat, depuis 34 rencontres (le 8 juin 2017 contre Nantes, 37-38). Soit deux ans et demi !

Et c'est là où on pense à Jean-Claude Dusse et sa célèbre formule dans Les Bronzés font du ski : "Oublies que t'as aucune chance, vas-y, fonce ! On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher." La fameuse incertitude du sport notamment quand on a vu l'ogre parisien perdre son premier point de la saison la semaine dernière sur le terrain de son dauphin, Nantes (29-29).

La seule statistique en faveur des visiteurs qui restent cependant sur sept défaites consécutives à Pierre de Coubertin, dont un large revers en fin de saison dernière sur le score de 41-29 avec une équipe très rajeunie. Si les Franciliens sont sur une une très bonne dynamique avec une seule défaite encaissée en 13 matches toutes compétitions confondues, celle de la Green team, toute proportion gardée, est intéressante.

35 buts marqués en moyenne

L'équipe nîmoise est invaincue en 2020 en championnat et une série actuelle en cumulant la Coupe EHF de six rencontres sans défaite. Pour escalader cette montagne, les Nîmois sont en plus privés de leur meilleur grimpeur actuel O'brian Nyateu, resté au bercail pour une douleur à l'épaule et remplacé par Damien Gibernon. "C'est pénalisant face à la meilleure équipe de France de ne pas compter sur notre joueur le plus en forme", concède Franck Maurice. Le coach gardois est aussi privé d'une rotation supplémentaire au poste d'arrière gauche avec l'absence de Jean-Jacques Acquevillo, gêné au coude, dans un groupe qui voit le retour de l'international algérien d'Hichem Kaabeche.

"Sans eux, notre cote augmente beaucoup mais on y va avec de l'ambition, du caractère et l'idée de jouer le coup à fond", poursuit celui qui a prolongé jusqu'en 2023 sur le banc des Verts. Ces derniers n'ont rien à perdre avant de souffler pendant 13 jours et sont assurés de garder quatre points d'avance sur le quatrième Montpellier même en cas de défaite. Au repos total jusqu'à mardi, les Usamistes retrouveront la compétition le 18 mars, au Parnasse face à Ivry.

Le forfait de "JJ", c'est l'occasion de donner du temps de jeu à la recrue Ahmed Elsayed pour poursuivre son intégration dans sa nouvelle formation. Un match également particulier pour Elohim Prandi qui va affronter ses futurs coéquipiers de la saison prochaine. Rien de mieux pour progresser que de se mesurer aux plus grands et l'armada parisienne qui affiche la spectaculaire moyenne de 35 buts marqués par match. Mais face à Rémi Desbonnet, ce n'est jamais évident de conclure !

Corentin Corger

Le groupe retenu : Desbonnet, Baznik; Nieto, Salou, Gallego, Kaabeche, Padolus, Gibernon, Dupuy, Tobie, Elsayed, Prandi, Guigou, Rebichon, Tesio, Sanad.

Match diffusé sur beIN Sports 3.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité