ActualitésPolitique

PONT-SAINT-ESPRIT Didier Bonneaud et ses colistiers ont livré leur grand oral

Didier Bonneaud et ses colistiers ont présenté le programme de "Rassemblons les Spiripontains" lors du meeting de mercredi. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Pendant plus de deux heures, Didier Bonneaud et ses colistiers ont déroulé leur programme de campagne lors du meeting organisé ce mercredi 4 mars à la salle des fêtes. 

Tous avaient revêtu fièrement leur écharpe orange pour signifier leur appartenance à la liste sans étiquette "Rassemblons les Spiripontains". Pas de symbolique particulière "juste Didier Bonneaud qui adore cette couleur". "Pour ceux qui ne me connaissent pas, j'ai 55 ans, 55 ans sur ce territoire, issu d'une famille de quatre générations donc à Pont-Saint-Esprit, je suis chez moi", entamait le candidat, ancien maire de Saint-Étienne-des-Sorts, balayant d'emblée les critiques de ceux qui ne verraient pas en lui un véritable Spiripontain.

Ce meeting était aussi l'occasion de présenter ses 34 colistiers. Quelque-uns d'entre eux se sont livrés à l'exercice du grand oral devant la centaine de personnes installée dans la salle. Au premier rang était assise Christiane Brémond, n°2 de la liste et ancienne maire de Saint-Julien-de-Peyrolas. Dans l'assemblée était aussi présente Patricia Garnero, qui a succédé à Didier Bonneaud après qu'il a rendu son écharpe de maire à Saint-Étienne-des-Sorts et également candidate à sa propre succession dans sa commune.

"Constats, objectifs et mesures", comme raisonnement

Pour présenter le programme, l'équipe a repris sa méthode de "PROJETS", chaque lettre étant dédiée à un thème de la campagne. Et suivant le protocole suivant à chaque fois : "nos constats", "nos objectifs", "nos mesures". Claude Guillem, ancien adjoint à la Sécurité et à l'Environnement entre 2008 et 2010, s'est attaqué au P, comme protection et propreté. Avec comme promesse de rendre la ville propre sous 100 jours et de doper les effectifs de la police et la vidéo-protection en la rendant opérationnelle 24/24h.

Didier Bonneaud a présenté lui-même le R pour relance économique qui passerait par une baisse de l'imposition et le respect de la charte acheter local notamment. Se sont enchaînés le O pour organisation, développé par Sylvie Berral et Michel Onde qui désirent une équipe d'élus choisis pour leurs compétences avec un plan de carrière. Audrey Poisson s'est chargée du J pour jeunesse. Thierry Dusautoir, ancien président de l'association des commerçants, s'est lancé dans une très longue tirade pour parler du E d'environnement, comprenant un grand plan de décarbonation, la réhabilitation des berges du Rhône... Enfin, ont été présentés le T de territoire et le S de sérénité sociale.

Un homme installé parmi le public a posé une question à la fin des prises de parole sur l'accessibilité du marché hebdomadaire pour les personnes à mobilité réduite. Ce à quoi Didier Bonneaud a répondu : "Il y aura du parking minute pour les consommateurs. Il y aura une zone dédiée aux anciens. La plupart quand ils viennent, soit ils se prennent une prune, soit ils vont jusqu'au champ de Mars et ça leur fait loin pour aller au marché. On va travailler à les rapprocher du commerce et du centre-ville." Applaudissements dans la salle et place au buffet.

Marie Meunier

La liste (dans l'ordre alphabétique) : Monique Barnouin (entrepreneuse indépendante), Sylvie Barral (secrétaire générale territoriale), Laura Beraud (mère au foyer), Didier Bonneaud (cadre d'entreprise), Irène Bouchon (artiste), Abdelazize Bouziane (directeur de magasin), Christiane Brémond (cheffe d'entreprise retraitée et ancienne maire de Saint-Julien-de-Peyrolas), Jérôme Carminati (viticulteur), Christophe Charavet (technicien), Maryline Clément (gérante de commerce), Anne-Laure Coste-paycha (enseignante de conduite), Marie-Jeanne Dubois (responsable RH), Thierry Dusautoir (gérant d'entreprise), Jamal El Haouri (conducteur routier), Damien Gilles (viticulteur), Mathieu Gonzalez (étudiant), Claude Guillem (agent de maîtrise retraité), Gérard Guillen (professeur retraité), Chantal Guiraud (aide-soignante), Véronique Jourdan (secrétaire), Virginie Lempernesse (serveuse), Vincent Le Pericaut (entrepreneur), Martine Lambourg (assistante de direction), Laura Lasseron (cheffe d'entreprise), Bernard Marin (cuisinier), Gérard Martin (retraité CEA), Michel Onde (cadre retraité), Antoine Ouvrard (technicien), Audrey Poisson (enseignante Éducation nationale), Nathalie Richard (employée grande distribution), Jean-Claude Robert (postier retraité), Yassine Taleb (consultant en formations), Patricia Willems (assistante sociale). 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité