A la uneActualitésPolitique

MUNICIPALES Alès : cinq mesures phares des candidats en un clin d’œil

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

À quelques jours du premier tour des élections municipales, Objectif Gard a épluché les projets de tous les candidats alésiens. Voici cinq mesures phares de leur programme. Précisons qu’il ne s’agit-là que d’une sélection et que bien d’autres mesures sont proposées.

Propositions Liste Alès (Max Roustan)

  • Création d’un pôle d’échanges multimodal autour de la gare et réfection de la place Sémard.
  • Création d’un nouveau pont sur le Gardon pour décongestionner les quais.
  • Réfection totale et redynamisation des halles de l’Abbaye.
  • Opération "un nouveau né/un arbre planté".
  • Poursuite du déploiement de la vidéo-protection (objectif 230 caméras).
Paul Planque, tête de liste du Printemps alésien. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Paul Planque, tête de liste du Printemps alésien. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Propositions Le Printemps Alésien (Paul Planque)

  • Un plan communal de lutte contre la pauvreté et la précarité avec la construction de centres d’hébergement d’urgence.
  • Une cuisine municipale pour les cantines, les crèches et les centres de loisirs avec des produits bio et locaux.
  • Transformer l’hyper centre-ville en zone exclusivement piétonne.
  • Défendre le commerce face aux géants de la grande distribution avec un moratoire sur toute création de surfaces commerciales nécessitant une autorisation.
  • Ouvrir une école municipale des sports.
Fabien Gabillon porte la liste "Alès est à vous".
Fabien Gabillon porte la liste "Alès est à vous".

Propositions Alès est à vous (Fabien Gabillon)

  • Extension des navettes gratuites à tous les quartiers de la ville.
  • Création d’une cuisine centrale qui alimentera les cantines scolaires et prônera l’utilisation des circuits courts et des produits bio.
  • Supprimer tous les commerces vides du centre-ville avec la création de boutiques éphémères.
  • Création de Coop Alès, un projet coopératif pour inciter et accompagner la création d’une pépinière de coopératives ouvrières.
  • Nouvelle salle de concert de 1 500 places.
Francis Bassier, le candidat alésien du Rassemblement National. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Francis Bassier, le candidat alésien du Rassemblement national. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Propositions Les Alésiens d’abord (Francis Bassier)

  • Armer les policiers municipaux.
  • Arrêt de la prolifération anarchique des centres commerciaux en périphérie.
  • Une heure supplémentaire de parking gratuit tous les jours.
  • Construction de la prison d’Alès pour créer 500 emplois et permettre le maintien du tribunal d’instance.
  • Isolation thermique et phonique avec la climatisation souvent absente des bâtiments communaux et des écoles.
Marc Peyroche. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Propositions Alès en commun (Marc Peyroche)

  • Planter un arbre supplémentaire à chaque naissance sur Alès (environ 500 par an)
  • Création d’une vraie cantine scolaire bio et des circuits courts sur Alès Agglomération.
  • Créer le « Mine Park », un parc d’attractions lié à la "mine témoin" destiné à la mémoire, à l’éducation et au développement culturel et touristique d’Alès.
  • Créer une Maison de la justice et du droit pour rendre la justice plus accessible à tous les citoyens.
  • Instaurer une réelle gratuité des parkings en centre-ville durant 2h en semaine et week-end.
Jérôme Garcia (à gauche), le candidat de Lutte Ouvrière à Alès, accompagné par Frédéric Kechra. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Jérôme Garcia (à gauche), le candidat de Lutte ouvrière à Alès, accompagné par Frédéric Kechra. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Propositions Lutte ouvrière – Faire entendre le camp des travailleurs (Jérôme Garcia)

  • Travailler moins pour travailler tous.
  • Être du côté des exploités et des plus pauvres contre les riches.
  • Faire respecter les intérêts des travailleurs dans les entreprises.
  • Lutte contre le chômage, la précarité et les bas salaires.
  • Être les yeux et les oreilles des travailleurs.
Éric Bouchité devant la sous-préfecture d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Éric Bouchité devant la sous-préfecture d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Propositions Vivre Alès (Éric Bouchité)

  • Faire d’Alès un modèle écologique en créant notamment une police municipale de l’environnement.
  • Étendre les horaires des services municipaux et installer un guichet unique de services publics.
  • Mise en place d’évaluations citoyennes régulières sur l’efficacité des services publics municipaux.
  • Développer et étendre l’engagement de la commune dans l’utilisation de produits locaux et régionaux.
  • Un arbre pour chaque naissance avec le programme « Aux arbres citoyens ! ».

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité