Actualités

CORONAVIRUS La CGT écrit au préfet au sujet de la protection des salariés

Image d'illustration

L’union départementale CGT du Gard a envoyé une lettre ouverte au préfet, Didier Lauga, ce mercredi.

Dans cette missive, le syndicat indique que « nombre de nos syndiqués nous ont alertés sur le manque de mesures prises dans leurs entreprises respectives », concernant la crise sanitaire actuelle. « De la simple information à la mise en place des règles d’hygiène préconisées, de la mise en place du télétravail aux mesures de chômage partiel, sans oublier les "secteurs non essentiels à la continuité de la vie de la nation" qui restent ouverts, beaucoup (d’entreprises) sont très loin du compte », poursuit la CGT.

Le syndicat appelle donc la préfecture à « veiller à une application stricte des décisions prises, seules à même de protéger les salariés et leurs familles et, bien sûr, afin de pouvoir endiguer la propagation de ce virus dans les délais les plus brefs. »

Dans le courrier, la CGT du Gard insiste sur le cas des secteurs de soins et de secours, ainsi que de l’aide à la personne à domicile, « qui signalent un manque de moyens mis à disposition sur des outils de travail pourtant primordiaux » comme les masques de protection et les gels hydro-alcooliques. « Vos services doivent faire le nécessaire de manière urgente pour ces agents, ces salariés qui sont en première ligne », poursuit le syndicat dans sa lettre.

Tout en affirmant ne pas vouloir « rajouter de l’urgence à l’urgence », la CGT du Gard estime que « à l’heure où tous les médias parlent des mesures prises pour l’économie et les entreprises, il est de (sa) responsabilité de parler des personnes qui les font fonctionner. »

Th.A

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité