Actualités

CORONAVIRUS Un deuxième conducteur de bus nîmois diagnostiqué positif

Après le premier cas confirmé vendredi 20 mars de coronavirus parmi les chauffeurs de bus Tango à Nîmes, la société de transport en commun de la capitale gardoise enregistre ce dimanche 22 mars, un deuxième malade dans ses rangs. Les deux salariés de Tango sont confinés chez eux. Un virus qui suscite beaucoup d’interrogations et d’inquiétudes dans les rangs des conducteurs qui assurent « un service public minimum des transports » pendant cette période de pandémie.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité