Faits Divers

CORONAVIRUS Manque de masques : les policiers menacent de ne plus effectuer les contrôles

Tous les syndicats de police mettent la pression sur le Gouvernement et menacent de ne plus participer aux contrôles liés au confinement s'ils n'obtiennent pas des masques pour assurer la sécurité des forces de l'ordre sur le terrain.

L'intersyndicale de la police indique : " Ce jour, le ministère de l’Intérieur a décidé sans aucune concertation préalable de mettre à la disposition du ministère de la Santé les stocks de masques FFP2 (périmés ou non) présents dans les services de police. Si les policiers comprennent parfaitement le besoin vital et urgent d’équiper les soignants, ils ont désormais la certitude qu’il n’y a pas de stock de masques disponibles en France. Alors qu’ils sont en première ligne pour faire appliquer les mesures de confinement, sans masques, les forces de l’ordre sont non seulement des victimes potentielles du virus mais des vecteurs possibles de l’épidémie", selon le communiqué commune des syndicats de policiers.

" Pour garantir la santé des policiers et celles de nos concitoyens l’intersyndicale exige désormais des réponses du ministre de l’Intérieur aux questions suivantes : quels sont les stocks de masques disponibles (Chirurgicaux, FFP1 et FFP2) au ministère de l’Intérieur pour les policiers ? Combien de masques, de chaque catégorie, ont été commandés pour faire face à la durée totale du confinement ? Quels sont les délais d’approvisionnement et de distribution dans les services ?"

Après un courrier adressé au ministre en date du 19 mars resté sans réponse, et cette "manœuvre visant à vider les stocks de masques FFP2 dans les services de police", l’intersyndicale lance un avertissement solennel au ministre : "Si les moyens de protection font défaut dans les services, les policiers ne feront que les missions réellement urgentes et ne procéderont plus au contrôle du confinement."

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

1 commentaire sur “CORONAVIRUS Manque de masques : les policiers menacent de ne plus effectuer les contrôles”

  1. Pendant ce temps là, une avocate dépose plainte contre deux ministres car les détenus n’ont pas de masques ni de gel. Quand on voit que même les policiers n’ont pas de masque, il est vraiment mal placé de déposer plainte contre l’état pour aider des détenus qui ont tout fait pour aller en prison. Et dieu sait que peu de délinquants sont incarcérés alors ceux qui y sont, qu’ils y restent ! Ils sont déjà nourris et entretenus par la société !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité