Economie

CORONAVIRUS La Fédération des travaux publics Occitanie lance un appel aux collectivités

(Photo : Coralie Mollaret)

Olivier Giorgiucci, président de la Fédération des travaux publics Occitanie prend la parole par voie de communiqué pour alerter les élus locaux sur la nécessaire anticipation pour éviter un effondrement économique et social après la crise sanitaire.

"Aujourd’hui la totalité de l’activité des travaux publics est à l’arrêt ou très perturbée... Dans cette période de confinement, le respect des gestes barrières, notamment la distance minimale d’un mètre entre les salariés, l’indisponibilité des équipements de protection (masques) ne permettent pas de travailler dans les conditions habituelles sans mettre en danger nos salariés", fait savoir le président de la Fédération régionale des travaux publics Occitanie, Olivier Giorgiucci.

"Les activités urgentes et vitales pour la population se poursuivent (réparations urgentes, mises en sécurité des réseaux, entretien indispensable...). Pour les autres activités, un protocole de sécurité doit être validé rapidement par les autorités (ministères du Travail et de la Santé) pour définir les conditions de poursuite éventuelle d’activité chantier par chantier. Nos équipes feront le maximum, dans le respect de la protection de nos compagnons."

Préparer l'après crise...

"Tant qu’un confinement strict est nécessaire du point de vue sanitaire, certains de nos chantiers ne pourront reprendre et pour la plupart des autres la production se déroulera inévitablement en mode dégradé.

Nous remercions les pouvoirs publics pour les mesures de soutien rapides (notamment la prise en charge de l’activité partielle). Nous sommes également reconnaissants aux maîtres d’ouvrages publics qui ont acté la suspension des délais pour cause de force majeure, et nous invitons ceux qui ne l’ont pas encore fait à agir en ce sens."

Et de prévenir : "Les besoins essentiels sont considérables pour le redémarrage de l’ensemble de l’économie : la voirie, les transports, l’énergie, les communications, la fibre, l’eau et l’assainissement, les ouvrages... Nos compagnons devront redoubler d’efforts, mettre les bouchées doubles quand nous pourrons faire vraiment avancer les chantiers. Encore faudra-t-il que les opérations, les marchés et les commandes soient prêts ! La commande de travaux publics des collectivités (communes, intercommunalités, départements, région et leurs opérateurs) représente l’essentiel de cette activité.

Les élus locaux, peuvent, comme l’a fait le Parlement, trouver des modalités exceptionnelles pour mobiliser les budgets et les programmes et prendre des décisions sans attendre une nouvelle échéance électorale municipale au sortir de la crise sanitaire."

En conclusion, Olivier Giorgiucci demande : "Mobilisons tous ceux qui peuvent télé-travailler durant le confinement ! La transformation numérique de nos métiers nous permet de le faire ! La maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre peuvent concevoir leurs projets, consulter, lancer les appels d’offres... Nos entreprises peuvent étudier et préparer les chantiers..."

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité