Actualités

BAGNOLS/CÈZE Coronavirus : la situation s’améliore au centre hospitalier

Le Centre hospitalier de Bagnols (DR)

Dans un nouveau point presse téléphonique ce jeudi après-midi, le directeur du centre hospitalier de Bagnols, Jean-Philippe Sajus, et le président de la commission médicale de l’établissement, le docteur Dimitri Dibo, font le point sur la situation liée au coronavirus covid-19.

Et aujourd’hui, les nouvelles sont plutôt encourageantes. Du côté de l’unité long-séjour de l’établissement des 7 Sources, aucun décès supplémentaire n’est à déplorer depuis le dernier point presse de mardi. Le bilan reste donc pour le moment à sept décès dus au covid-19 dans cette unité, qui regroupe des patients « très fragiles », rappelle le docteur Dibo.

Reste que 24 patients sur les 27 de l’unité ont été testés positifs au coronavirus. « Certains ont été testés il y a dix jours, et il n’y a pas de dégradation de leur état liée au covid-19 », souligne le directeur du centre hospitalier. Pour eux, plus que le coronavirus, c’est désormais les effets psychologiques du confinement qui inquiètent les soignants. « Nous avons l’impression que certains sont en train de "se laisser glisser" du fait de l’isolement », explique le médecin.

Faute de visites physiques, le centre hospitalier propose des conversations avec leurs proches en visioconférence, sur tablette, mais « nous envisageons pour les patients les plus fatigués, de voir comment permettre des visites restreintes de leurs familles », ajoute le praticien. Ce ne sera pas facile à mettre en place, l’unité long-séjour étant toujours fléchée « zone à haute densité virale », ce qui signifie que des mesures de protection renforcées doivent y être appliquées.

En ce qui concerne la partie EHPAD de l’établissement des 7 Sources, « les tests remontent, et sont toujours négatifs pour l’EHPAD », précise Jean-Philippe Sajus. L’intégralité des patients, résidents et professionnels de santé de la structure ont été testés, et seuls les résultats de quatre personnes étaient encore attendus ce jeudi. Mais pour l’heure, les éléments « nous laissent entendre que nous avons atteint le plateau », avance le directeur du centre hospitalier, avec toutes les précautions d’usage.

Il n’y a plus de patient en réanimation

Il semblerait également que ce soit le cas dans l’unité covid-19 du centre hospitalier, avec une baisse du nombre de patients : « Nous en sommes à 3 lits sur 30 (contre 12 encore mardi), et nous n’avons plus personne en réanimation, la dernière personne en étant sortie », explique le directeur, tout en ajoutant qu’il s’agissait de « bonnes nouvelles. » De quoi permettre également de souffler un peu sur le front des médicaments, dont la pénurie a pointé le bout de son nez.

Le centre hospitalier précise également que depuis le début de cette crise sanitaire, « 380 patients aux symptômes covid-19 moins graves ont été suivis à distance, de chez eux », par l’hôpital, précise le docteur Dibo.

Hors covid-19, les urgences « sont plus nombreuses depuis quelques jours, de l’ordre de 50 à 60 % de ce que nous recevons habituellement », quantifie ce dernier. Par ailleurs, l’hôpital travaille déjà à l’après confinement : « Nous commençons à réfléchir à la réouverture de tous les secteurs d’activités pour après le 11 mai, en prenant en compte la persistance du covid-19 pendant encore quelques mois », affirme le médecin.

Le directeur du centre hospitalier et le président de la commission médicale de l’établissement rappellent enfin que si des professionnels de santé ont été testés positifs au covid-19 et que, asymptomatiques, ils ont continué à travailler, « ils sont bien protégés et les mesures de protection des patients leur permettent de venir à l’hôpital en toute sécurité. » Les deux hommes, tout en martelant « soutenir les personnels » du centre hospitalier, lancent aussi un appel aux usagers de l’hôpital : « Ne pas venir pour des soins quand on souffre de maladie chronique peut devenir grave. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité