Actualités

PONT-SAINT-ESPRIT Faute de pouvoir ouvrir son « beer-truck », M. Houblon livre ses bières artisanales

Matthieu Mazères, alias "Monsieur Houblon" (DR)
Matthieu Mazères, alias "Monsieur Houblon" (DR)

On ne peut pas dire que Matthieu Mazères ait eu beaucoup de chance pour le lancement de son entreprise.

Ce Gardois, installé à Pont-Saint-Esprit, voyait avec la mi-mars et la fête de la Saint-Patrick le moment idéal pour lancer son « beer-truck » baptisé Monsieur Houblon, comprendre son bar à bières artisanales et locales ambulant. Et ce « après des mois de travail », rappelle celui qui a participé au projet Bagnols Plage l’année dernière. Un gros travail, et un investissement conséquent, Matthieu Mazères ayant fait fabriquer une remorque sur-mesure.

L’idée est simple : « proposer un petit bar mobile proposant de la bière artisanale locale, des boissons sans alcool artisanales et des vins de la région dans les petits villages qui ont perdu leur bar », présente-t-il. Après étude, il constate que 17 villages du Gard rhodanien n’ont plus de bistrot, et la plupart prêtent une oreille attentive à son projet. « Tout était programmé, nous avions anticipé les dépôts de licences III, il n’y avait plus qu’à attaquer », rembobine Matthieu Mazères, qui prévoyait aussi au lancement de faire dans l’événementiel avec son camion.

Matthieu Mazères, alias "Monsieur Houblon" (DR)

Un camion qu’il inaugure le vendredi 13 mars. « Tout le monde m’a dit de faire attention, mais je ne suis pas superstitieux et nous étions en plein week-end de la Saint-Patrick », rejoue cet amateur de bières, qui a participé au lancement d’un bar à bières artisanales il y a quelques années à Avignon. Seulement voilà : face à la pandémie de coronavirus, le gouvernement décide dès le samedi 14 mars de fermer les bars et les restaurants, avant de placer le pays en confinement.

Un coup dur d’emblée pour l’entrepreneur, d’autant que « pour la Saint-Patrick j’avais pris énormément de stock », explique Matthieu Mazères. Sur les différents réseaux, il voit certains cavistes se lancer dans la livraison, et décide de s’y mettre à son tour. Aujourd’hui, il livre les mardis et les vendredis dans un rayon de 20 kilomètres autour de Pont-Saint-Esprit, « plus loin exceptionnellement en cas de grosse commande », ajoute-t-il. Soucieux de ne pas propager le covid-19, Matthieu Mazères précise qu’il respecte les règles de distanciation sociale, et qu’il désinfecte les bouteilles avant livraison.

Une activité pas forcément prévue au lancement de son entreprise, mais qui lui permet « d’écouler les stocks, de payer les fournisseurs et de remplir la gamelle », résume-t-il. L’occasion aussi de faire découvrir à ses clients des bières créées par des brasseurs gardois et des départements limitrophes.

Thierry ALLARD
thierry.allard@objectifgard.com

Les commandes s’effectuent par message privé sur la page Facebook de Monsieur Houblon et par mail : monsieur.houblon@gmail.com.

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité