A la uneActualités

NÎMES Le CHU Caremeau confirme 37 décès au centre de gérontologie de Serre-Cavalier.

Lors d’une conférence de presse, la direction du CHU a fait un point sur la situation à Serre-Cavalier.

Le centre de gérontologie de Serre-Cavalier (Photo Objectif Gard)

Lundi après-midi, Nicolas Best et de nombreux responsables du CHU de Nîmes sont revenus sur les décès au centre de gérontologie Serre-Cavalier.

Devant la presse, Nicolas Best a évoqué le cas du centre de gérontologie de Serre-Cavalier situé rue Pitot prolongée dans le quartier de la route d’Uzès. Le directeur général du centre hospitalier universitaire de Nîmes a indiqué que le dernier bilan était de 18 patients décédés du COVID et 19 patients décédés avec une suspicion de covid. Pour ces derniers cas, il y a eu des signes cliniques qui suscitent un diagnostic COVID, mais sans que cela soit confirmé par des tests biologiques qui le confirment. Au total, c’est 37 patients de Serre-Cavalier qui sont morts depuis le début de la crise sanitaire.

« Non, le CHU n’a pas abandonné Serre-Cavalier ! »

En ce qui concerne le dépistage. 485 membres du personnels ont été testés dont 77 l'ont été deux fois. Les résultats ont révélé que 59 agents ont présenté un test COVID positif. Sur les 456 patients/résidents de Serre-Cavalier, 278 ont été testés dont 33 à deux reprises et 46 ont présenté un test COVID positif dont deux sur la partie Ehpad. Le CHU précise que la totalité du personnel et des patients sera testé d'ici la fin de la semaine.

Nicolas Best a insisté sur le soutien apporté par le CHU au centre gérontologie de Serre-Cavalier : « On a déployé 130 soignants, et dés le mois de mars nous avons doté Serre-Cavalier de 17 000 masques. Non, le CHU n’a pas abandonné Serre-Cavalier ! » Puis, le directeur général du CHU souligne que le site de Serre-Cavalier a bénéficié des mêmes dotations que les autres services de Caremeau, depuis de début de la crise sanitaire.

Le docteur Sandra du pôle Gérontologie et prévention du vieillissement du centre Serre-Cavalier a tenu à souligner : « Les familles continuent à nous témoigner leur soutien » Pour expliquer le nombre de décès, Nicolas Best évoque «l’importance du site de Serre-Cavalier, la vulnérabilité des personnes qui y sont prises en charge et la virulence du coronavirus ».

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité