A la uneActualitésSociété

GARD La Banque alimentaire se félicite

La joie de vivre à l'entrepôt de la Banque alimentaire (Photo DR).

La Banque alimentaire du Gard oeuvre depuis des années contre la pauvreté et l'indigence dans notre département. Les gilets " oranges " sont de vrais petits anges, y compris pendant la crise sanitaire que traverse le pays.

" Merci à nos bénévoles et salariés, aidés par de précieux renforts de la Croix Rouge, ainsi que des candidatures spontanées, qui ont réussi à distribuer 123 tonnes de denrées (NDLR 83 tonnes de produits secs et 40 de produits frais) " affirme la direction de l'association.

Durant ces 40 jours (du 23 mars au 4 mai), ils ont stocké, collecté, trié et distribué 3 tonnes de denrées par jour à nos 71 associations partenaires, parmi lesquelles de nombreux CCAS et Épiceries sociales, le Samu Social, la Croix Rouge, l'Ordre de Malte... réparties sur tout le département. " Preuve qu'on s’active fort à la Banque Alimentaire du Gard, une bénévole a remarqué sur son smartphone qu’elle avait parcouru 14,5 kilomètres en une matinée à l’entrepôt ! "

Les équipes sont réduites et constituées de quelques uns des volontaires habituels, aidés des jeunes pour protéger les bénévoles plus âgés confinés chez eux. " Nous avons besoin de gens en-dessous de 70 ans et en bonne santé pour faire du tri, de la manutention et de la saisie informatique ; notre volonté est de ne pas avoir d'incident qui nous obligerait à interrompre notre service. "

La belle équipe (Photo DR).

De la Ville de Nîmes à l'Europe en passant par le Département, la Région ou l'État, la BA30 remercie ses partenaires institutionnels dans cette formidable chaîne de la solidarité. La grande distribution n'est pas oubliée tout comme l’industrie agro-alimentaire et quelques producteurs locaux. " Suivant notre principe strict d'aucun achat de denrées, ces aides et ces engagements nous ont permis de renforcer nos stocks et de fournir nos partenaires en produits frais notamment. "

La Banque Alimentaire du Gard est un maillon essentiel de cette chaîne qui a permis d'aider quotidiennement environ 20 000 bénéficiaires, avec 71 associations partenaires présentes sur l'ensemble du Département. Une collecte de printemps, dématérialisée, est envisagée dans les drive de Nîmes et du Gard, avec l’aide de l’URIOPSS (Union régionale inter-fédérale des œuvres et organismes privés sanitaires et sociaux) et de l’UNFP (Union nationale des footballeurs professionnels) à l’origine de ce projet.

Dans l'entrepôt (Photo DR).

" Nous avons reçu du gel, des masques et des gants et nos mesures de sécurité sont renforcées dans l’entrepôt et lors des tournées de ramasse. S'il en était besoin, cette crise sanitaire met en évidence le rôle important de la Banque Alimentaire dans le département du Gard, sans laquelle nos partenaires associatifs présents sur le terrain ne pourraient agir. Merci pour votre travail. Merci encore aux donateurs de la grande distribution qui nous fournissent en produits. "

Sur Facebook, la Banque alimentaire du Gard.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité