Actualités

VILLENEUVE Réouverture des écoles : imbroglio autour d’un document demandé aux parents d’élèves

Le maire de Villeneuve Jean-Marc Roubaud (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

À Villeneuve-lez-Avignon, les maternelles et les primaires rouvrent à partir de ce mardi 12 mai. Plusieurs voix de l'opposition se sont élevées contre la signature d'une "décharge de responsabilité" demandée par la mairie à tous les parents souhaitant remettre leurs enfants à l'école. Mal perçue et jugée anxiogène, la Ville a changé sa désignation en "attestation de responsabilité".

En effet, dans un communiqué daté de mercredi, les trois opposants Florent Lemont, Monique Novaretti, Camille Gavazzi pointent du doigt cette "décharge de responsabilité", qui pour eux, ne devrait pas être demandée : "Il est très surprenant que les élus en responsabilité demandent aux parents d'élèves de signer une décharge en responsabilité s'ils veulent que leurs enfants aillent à l'école. Cette demande anxiogène pour des parents déjà inquiets pour la santé et la scolarité de leurs enfants n'a pas lieu d'être dans une période où les élus doivent assumer pleinement leurs fonctions pilotes." L'utilisation de cette expression pouvait laisser penser que la municipalité se défausserait de toute responsabilité en cas de problème.

Contacté par Objectif Gard, le maire, Jean-Marc Roubaud, rectifie : "C'est vrai que ça a été perçu comme ça. On a employé à un moment donné ce mot de "décharge" qu'on a transformé en "attestation."" Les mots ont leur importance puisque le sens en est changé. D'autant que le contenu du document s'éloigne des craintes soulevées par l'opposition.

Il s'agit en fait d'un document où les parents s'engagent à respecter l'organisation mise en place par les service de l'Éducation nationale et par la commune, à prendre la température de leur enfant chaque matin et surtout à ne pas l'emmener à l'école s'il présente des symptômes du covid-19 ou de la fièvre. Il permet aussi d'évaluer le nombre d'enfants qui pourraient retourner à l'école. Le document a déjà été envoyé aux familles accompagné d'un courrier explicatif sur la rentrée scolaire. "C'est pour responsabiliser les gens, beaucoup croient que lundi c'est "open bar". Non, c'est un déconfinement progressif avec des gestes barrières à respecter", s'exprime Jean-Marc Roubaud.

Au moment où certains maires refusent de rouvrir les écoles en partie par crainte d'être tenu pour responsable en cas de pépin, l'édile villeneuvois dit être "bien conscient de sa responsabilité qu'a pris la mairie dans le domaine qui l'incombe". Mais il ajoute que "les parents d'élèves doivent aussi être conscients de la situation".

Plutôt opposé lui aussi à la reprise des écoles au départ, il a finalement examiné la situation dans sa globalité et fait la synthèse de tous les informations : "Il y a trois choses concomitantes : on est toujours au cœur de la pandémie mais il y a des problèmes sociaux et économiques. Les parents ont besoin de reprendre le travail, certains enfants sont dans des conditions difficiles chez eux depuis deux mois. Tous ces paramètres réunis m'ont conduit vers la réouverture des écoles, mais avec une appréhension." Pas facile de trouver les mots justes en cette situation inédite...

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité