Actualités

BAGNOLS/CÈZE Les premiers élèves reprennent le chemin de l’école

En classe, les enfants sont un par table pour respecter les distances physiques. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Après deux mois de fermeture, les écoles maternelles et élémentaires de la ville de Bagnols-sur-Cèze ont rouvert ce jeudi 14 mai. Seuls les élèves de CP, CM2, grande section de maternelle et les enfants des soignants, enseignants, sont admis pour le moment. Nous étions ce matin à l'école élémentaire Jean-Jaurès Centre Estouzilles pour assister à cette rentrée particulière.

Dans la cour, une poignée d'enfants se tient devant le directeur de l'école, Kader Ainine. Chacun à au moins un mètre de distance. Ils étaient entourés du maire, Jean-Yves Chapelet, du député Anthony Cellier et de l'inspectrice de l'Éducation nationale, Christine Pretceille, venus s'assurer de la bonne mise en place du protocole. Le directeur a présenté aux élèves les nouvelles règles à respecter pour garantir la sécurité de tous. Entre autres : "Il est interdit d'échanger vos stylos, chacun doit disposer de son propre matériel. Il faut également bien se laver les mains..."

D'habitude, l'école élémentaire Jean-Jaurès accueille 252 enfants. Ce jeudi matin, ils n'étaient que 13. Des CP, des CM2, des enfants prioritaires et aussi trois élèves de la classe Ulis. Un petit nombre pour un démarrage en douceur. "La seule stratégie c'est d'y aller petit à petit. Le but c'est qu'en septembre, on soit opérationnel", commente le maire. Il prévoit d'élargir la réouverture des écoles à partir du 25 mai, notamment aux enfants dont les parents travaillent à Marcoule. La cantine rouvrira aussi le lundi prochain ainsi que l'accueil périscolaire.

Le député, Anthony Cellier, et le maire, Jean-Yves Chapelet, étaient à l'école Jean-Jaurès pour sa réouverture ce jeudi matin. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Pour l'heure, seul un suivi via les cours dispensés en présentiel et à distance est maintenu. L'étude et les activités culturelles et sportives redémarreront plus tard. Depuis la semaine dernière, les services de la mairie s'attellent au nettoyage et à la nouvelle organisation des écoles. Les enseignants ont fait leur pré-rentrée lundi et mardi et ont ajusté leur classe avant l'arrivée des élèves.

Pour l'instant, les élèves de Jean-Jaurès sont répartis en quatre groupes. Chacun accède à l'établissement par une entrée différente pour éviter les croisements. Dans les couloirs et les escaliers, des marquages au sol sont placés tous les mètres pour faire respecter la distanciation physique. Le directeur, Kader Ainine, a rouvert avec un peu d'appréhension son établissement ce matin, et questionne pour la suite : "On a 250 élèves, comment ça va se passer en septembre? C'est le gros point d'interrogation pour tout le monde. On espère vite que les chercheurs trouvent un vaccin."

Au sol, des marquages matérialisent un mètre de distance. (Marie Meunier / Objectif Gard)

La priorité pour le moment, c'est rassurer les enfant en leur expliquant la situation sous forme de jeu. Entre les AVS (auxiliaires de vie scolaire), les enseignants etc., une vingtaine de personnels sont présents dans l'école. Les autres travaillent à distance avec les élèves. Pendant tout le long du confinement, des visioconférences ont été organisées pour que chacun puisse poser ses questions sur le cadre de la réouverture.

Marie Meunier 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité