A la uneActualitésSociété

NÎMES Un retour en douceur dans les espaces verts

Les Nîmois peuvent enfin profiter des Jardins de la Fontaine (photo Norman Jardin)

Pour le premier dimanche du déconfinement, les Nîmois ne se sont pas rués dans les espaces verts de la ville.

Les Jardins de la Fontaine très appréciés

En ce dimanche matin, c’est certainement le poumon vert préféré des Nîmois. C’est aussi là où ils sont les plus nombreux. Il faut dire que la beauté du lieu a de quoi séduire les plus difficiles. Le soleil étant de la partie, les vélos, les poussettes et les joggers sont de sortie. Sans oublier ceux qui font promener leur chien, ou ceux qui déambulent juste pour le plaisir de prendre l’air. Sous le regard de la statue du félibre nîmois Antoine Bigot, des femmes débattent des programmes de la télévision. Peu à peu, les discussions portent moins sur le coronavirus. C’est en quelque sorte un retour à la normale.

C'est le cadre idéal pour faire du sport (photo Norman Jardin)

En montant en direction de la Tour Magne, il y a moins de monde. Quelques courageux sportifs ou bien des habitants du quartier, habitués à l’ascension de la colline. Sur les pelouses, ici ou là, des Nîmois s’allongent pour profiter de l’ombre ou du soleil, c’est au choix.

C'était l'occasion de redécouvrir la Tour Magne (photo Norman Jardin)

Le bois des Espeisses boudé

Plus à l’extérieur du centre-ville, le Bois des Espeisses propose un espace naturel de 82 hectares. On y trouve des aires de jeux, des agrès d’étirement, des tables de pique-nique et surtout des sentiers de randonnées. Mais force est de constater que cela ne suffit pas ce matin pour attirer les Nîmois. Peu de voitures sur le petit parking et des chemins quasi déserts. La montée à l’entrée du bois dissuade peut-être les moins téméraires.

Il y avait peu de monde au Bois des Espeisses ce matin (photo Norman Jardin)

Le lieu est fréquenté exclusivement par des sportifs et quelques randonneurs en mal de nature. Pour ceux qui veulent marcher, mais qui n’aiment pas la foule, c’est l’endroit tout indiqué.

Calme et incivilités à la Bastide

C’était peut-être le bon plan de la journée. À l’heure de déjeuner, ils ne sont pas nombreux à avoir choisi le domaine de la Bastide. Du coup, il y a de la place pour tout le monde.

Certains en ont profité pour jouer au football (photo Norman Jardin)

Alors les personnes présentes profitent de l’espace et de la verdure. Certains improvisent même un barbecue, et un groupe d’une vingtaine de personnes joue au football.

Autour de l'étang, c'était le cadre idéal pour un déjeuner sur l'herbe (photo Norman Jardin)

Mais dans ce cadre bucolique, il y a une grosse ombre au tableau : le retour des Hommes (et des femmes) coïncide avec celui de la pollution. Des promeneurs ne daignent pas jeter leurs déchets dans une des nombreuses poubelles disponibles. Au hasard de la promenade, on peut tomber sur des emballages de restauration rapide, des couches-culottes et même des masques sanitaires usagés.

Malheureusement les incivilités sont aussi de retour à la Bastide (photo Norman Jardin)
La poubelle n'était pourtant pas bien loin (photo Norman Jardin)

Les Français peuvent désormais profiter de la nature, mais il y a fort à parier que cette dernière aurait bien aimé que le confinement dure plus longtemps.

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité