ActualitésSociété

PETITE CAMARGUE 28 000 masques livrés en ce début de semaine

Le Président Jean-Paul Franc supervise la livraison des masques. (Photo DR)

La communauté de communes de Petite Camargue (CCPC) a reçu en ce début de semaine les 28 000 masques commandés le 13 avril à la société Éminence. 

Ils ont été livrés ce lundi, avec une petite semaine de retard par rapport aux prévisions. Les 28 000 masques commandés par la CCPC auprès de la société Éminence ont été récupérés par les cinq communes du territoire intercommunal : Aubord, Le Cailar, Vauvert, Beauvoisin et Aimargues. L'objectif ? Équiper chacun des 27 000 habitants de Petite Camargue d'un masque en tissu, lavable et réutilisable 25 fois. "Le coût de l'opération est de 100 000 euros pour la communauté de communes, détaille son président, Jean-Paul Franc. Nous avons fait le choix de privilégier une entreprise locale. Alors, certes, la livraison a connu un léger retard, mais en choisissant Éminence nous avons contribué au maintien de l'activité sur le site."

Pour certaines communes, cette livraison de la CCPC vient s'ajouter aux masques qu'elles s'étaient déjà elles-même procurées. Elle servira donc à prolonger dans le temps l'utilisation de ces protections. "Nous en avions acheté de notre côté, ce qui porte notre stock à environ 10 000, indique Guy Schram, le maire de Beauvoisin. On va ainsi pouvoir en distribuer deux par personne."

28 000 masques ont été livrés à la CCPC. (Photo DR)

Pour d'autres, elle est salutaire et pourra permettre d'enfin équiper toute la population. "C'est sûr qu'on attendait cette arrivée de masques à la CCPC, reconnaît Joël Téna, le maire du Cailar. On avait de notre côté équipé les populations les plus fragiles et les agents municipaux, tandis que des couturières nous en avaient remis quelques-uns. Mais cette livraison va permettre une diffusion à l'ensemble des Cailarens."

Boris Boutet

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité