Actualités

GARD Attaqué sur Twitter pour un excès de vitesse, le journaliste Jean-Jacques Bourdin répond

Jean-Jacques Boudin (Photo : capture d'écran/DR)

Ce mercredi 27 mai, toute la presse a repris l'information du site de nos confrères de La Montagne selon laquelle le journaliste gardois Jean-Jacques Bourdin a été arrêté dimanche dernier par des gendarmes de Saint-Flour, après un excès de vitesse à 186 km/h sur l'autoroute.

Pris par la patrouille, selon nos confrères, le journaliste de BFM TV et de la radio RMC aurait vu "son véhicule immobilisé et aurait été sanctionné d'une rétention administrative du permis de conduire." Il aurait également écopé d'une amende de 135 euros pour un déplacement au-delà de la limite des 100 km autour du lieu de résidence, imposée depuis le 11 mai.

Sur le réseau social Twitter, Jean-Jacques Bourdin a décidé de répondre après avoir été la cible de nombreuses critiques notamment pour avoir traversé la France pendant un congé en voiture (des Cévennes, où il réside habituellement lors de ses jours de repos, à Paris) : "À tous les donneurs de leçons : excès de vitesse oui et j’assume. Interdiction de déplacement non. J’avais même une double autorisation".

Un peu plus tôt dans la journée, c'est dans son émission radio que le journaliste gardois a tenté de se défendre, interpellé par un auditeur : "Il a été dit tout et n'importe quoi sur les réseaux sociaux. [...] D'abord, l'autoroute était absolument vide à l'horizon, il n'y avait pas une voiture. En pleine ligne droite, le temps magnifique, je voudrais le préciser. Je ne risquais que pour moi. J'étais seul dans ma voiture évidemment."

Toujours sur Twitter, sa compagne et grand reporter, Anne Nivat, n'a pas hésité à prendre sa défense : "Sur autoroute, un conducteur commet un excès de vitesse, le reconnaît et signe son P.V. Ça arrive tous les jours sans sortir dans les médias. Quand c'est Jean-Jacques Bourdin, c'est La Montagne qui se jette sur l'info et dans un autre message se demandant : "Qui l’a fuitée? Le sous-off qui a verbalisé? Honte à eux deux, attention à la diffamation."

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

1 commentaire sur “GARD Attaqué sur Twitter pour un excès de vitesse, le journaliste Jean-Jacques Bourdin répond”

  1. ça y est JJ Bourdin est un Gaulois Réfractaire,comme 75% des Automobilistes,pourtant VIGILANTS,mais qui avec le Stress,Fatigue et la Pression des clients ou du patron,peuvent bêtement perdre VITE des points,OUBLIANT même de se rendre à un Stage de Récupération de POINTS,et pas de 2° CHANCE,il faut repasser le CODE (impossible de faire -10 Fautes pour des Sénateurs) ! Sur autoroute IL EST FACILE de dépasser de 40KM/H la limite autorisée,c’est ce que disait Herbert,chef d’entreprise Allemand qui 1 fois par mois,alors qu’il est avec des clients dans son Audi,sur une 2X2 voies NON DANGEREUSE se fait POURSUIVRE par des gendarmes,et a une amende SANS RETRAIT de POINTS,ni confiscation de sa voiture,puisqu’il n’a pas de PERMIS à POINTS made in France,ou aujourd’hui on constate que + 360 000 Automobilistes pourtant VIGILANTS continuent à prendre leur voiture pour TRAVAILLER . !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité