A la uneActualités

MUNICIPALES La rencontre entre Vincent Bouget et l’équipe de Daniel Richard fait pschitt

Jérôme Puech (Parti socialiste), un des colistiers de Daniel Richard, et Vincent Bouget (Parti communiste français) (Photo archives : Coralie Mollaret / Objectif Gard)

Depuis plusieurs jours, Objectif Gard vous raconte les coulisses autour d'une possible union de la Gauche entre la liste de Vincent Bouget et Jo Menut et celle de Daniel Richard pour le second tour des Municipales 2020 à Nîmes. Après échanges interposés dans la presse, les protagonistes se sont enfin rencontrés en fin de journée. Sans Daniel Richard. Bizarre...

"À notre grand étonnement, Daniel Richard, tête et responsable de la liste, n’était pas présent. À aucun moment, il ne nous a contacté pour nous faire part de son appréciation politique et de ses intentions quant au second tour. Ni avant, depuis le 15 mars, ni ce soir. Nous déplorons et nous n’acceptons pas cette façon de procéder, irrespectueuse et pas à la hauteur des enjeux pour la ville" fait savoir la liste "Nîmes Citoyenne à Gauche" de Vincent Bouget et Jo Menut, arrivée en tête de la Gauche le 15 mars dernier avec plus de 15% des voix.

Les représentants de Daniel Richard, le socialiste Jérôme Puech, Karine Voinchet de "La France insoumise", Sibylle Jannekeyn pour "Europe Écologie Les Verts" ou encore Alain Fabre-Pujol étaient donc présents pour "connaître ce que Vincent Bouget avait à proposer",  nous fait savoir une personnalité locale présente lors de la rencontre.

"À aucun moment, il n'a été question de parler de la crise et de ses conséquences, de l'avenir de Nîmes, du fond des dossiers." Notre source se fait plus cinglante : "Alain Fabre-Pujol n'avait d'ailleurs qu'une idée en tête, connaître sa future place sur l'hypothétique liste d'union."

Une union qui ne verra donc certainement pas le jour : "La politesse c'est aussi un mode de fonctionnement. Daniel Richard ne se déplace pas comme si c'était lui qui était arrivé en tête au soir du 15 mars. Le monde à l'envers. En réalité, il ne veut pas nous parler."

Vincent Bouget plus mesuré rappelle toutefois que cette situation est inédite : "C'est du jamais vu. Même en 2014, Françoise Dumas et Sylvette Fayet ont accepté de se mettre autour de la table pour s'entendre et faire cause commune."

Mais les intentions de Daniel Richard sont peut-être ailleurs. Et selon nos informations, nous devrions en savoir plus dans les jours - voire les heures - qui suivent. Et ceux qui prétendaient qu'une autre union était impossible en seront probablement pour leurs frais. L'avenir le dira.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

2 réactions sur “MUNICIPALES La rencontre entre Vincent Bouget et l’équipe de Daniel Richard fait pschitt”

  1. Lachaud lorgne sur le % des verts. A qui la mairie, à qui Nîmes Métropole, c’est la question.
    Sinon, dans la vraie vie, les Nîmois ont un besoin urgent de soutien pour simplement, s’en sortir, loin, bien loin des « combinazioni » des uns et des autres.

  2. « Mais les intentions de Daniel Richard sont peut-être ailleurs »
    C’est une phrase en forme de question. Et quelle est la répons ? Peut être que Daniel Richard irait demander une place dans la liste de Yvan Lachaud, pourquoi pas ? Et que feront ses colistiers dans ce cas ? Voila une autre question intéressante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité