ActualitésCulturePolitique

MUNICIPALES Christian Chalvet : « Je ne quitte pas Yvan Lachaud, c’est une décision personnelle »

Christian Chalvet Photo DR

Christian Chalvet, figure nîmoise de la tauromachie, annonce ce lundi de Pentecôte son retrait de la liste d'Yvan Lachaud pour le second tour des municipales à Nîmes. En question, l'union avec Daniel Richard. Interview.

Objectif Gard : Pourquoi avez-vous décidé de vous retirer de la liste Nîmes en mieux ?

Christian Chalvet : J'ai retrouvé ma liberté à titre personnel. Mais je ne quitte ni Yvan Lachaud ni mes colistiers. C'est une décision solitaire car je ne peux pas, au titre de la grande histoire de la tauromachie à Nîmes, m'associer politiquement avec M. Richard qui a appelé les animalistes à voter pour lui. Les animalistes sont les ennemis de la tauromachie. Ils veulent sa disparition. Comprenez que l'on n'efface pas 56 ans d'aficion en quatre secondes. C'est impossible donc je n'y vais pas.

Selon nos informations, Yvan Lachaud  annoncera demain que, s'il est élu en tant que maire, il assurera la délégation des cultures tauromachiques. N'est-ce pas suffisant comme garantie ?

Je sais qu'il y a Yvan Lachaud comme garant de cela. Mais s'il gagne, il sera contraint dans son programme écologique de prévoir une délégation à la cause animale. Je n'ai aucune leçon à recevoir des animalistes. Je ne souhaite donc pas m'associer de près ou de loin avec eux.

En prenant cette décision ce lundi, vous affaiblissez celui pour qui vous vous étiez engagé, non ?

Je pense que le danger de l'extérieur est moins grave que celui de l'intérieur. Mon engagement avec Yvan Lachaud était lié au maire sortant. Pour l'avenir des corridas car depuis des années la façon dont tout cela se déroule n'est plus acceptable. Je ne parle pas de la confection des cartels mais du déroulé des corridas. La médiocrité s'encrasse. Les gens ne veulent plus aller dans les arènes pour voir ces corridas. Vous savez, c'est un combat politique. Je ne vais pas m'arrêter là. Et les messages que je reçois depuis ce matin me rassure, l'afficion est quelque part en train de prendre conscience du danger. Finalement, c'est ce que je voulais.

Est-ce que vous soutiendrez Yvan Lachaud pour le deuxième tour ?

C'est une question très intrusive. Pour l'heure, elle ne se pose pas. En temps utile, je ferai connaître ma position. Il reste encore un mois. Après, je vous ai dit tout à l'heure que c'était une décision personnelle, sans lien avec Yvan Lachaud que je ne quitte pas. Si d'aventure il remporte les élections le 28 juin, j'espère qu'il prendra en charge personnellement toutes les questions autour de la tauromachie, comme un pouvoir régalien.

Pourquoi selon vous Yvan Lachaud s'est-il rapproché de Daniel Richard ?

Je ne pense pas qu'il s'agit d'une erreur. Ils veulent verdir le programme car pour eux c'est essentiel pour l'avenir de Nîmes. Et ils pensent probablement que les électeurs seront sensibles à cette volonté écologique. Mais avant d'être verte, Nîmes est une ville minérale, une ville très taurine, de résistance. Ne l'oublions pas. Après, je n'ai rien contre l'écologie pragmatique. Je suis contre l'écologie dogmatique et punitive. De toute façon, entre nous, l'écologie n'est ni de Droite ni de Gauche, elle est le peuple.

Propos recueillis par Abdel Samari

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité