Actualités

NÎMES Les Journées Francophones de Radiologie ont quand même eu lieu

Le professeur Jean-Michel Bartoli, Nicolas Best, directeur général du CHU de Nîmes, Jean-Michel Bruel, Professeur Jean-Paul Beregi, président des JFR de Printemps 2020 (Photo CHU de Nîmes)

Ce jeudi 4 et ce vendredi 5 juin, se sont déroulées les Journées Francophones de Radiologie (JFR) de printemps au CHU de Nîmes. Crise sanitaire actuelle oblige, cet événement a eu lieu autour de webinaires et de lives en visioconférence.

Avec comme thème central "Optimiser la Santé : le patient et le radiologue augmenté", les Journées Francophones de Radiologie (JFR) se sont déroulées ce jeudi et ce vendredi. Afin de s’adapter à la crise sanitaire actuelle, les JFR de printemps ont été organisées autour de huit webinaires, le jeudi et de cinq séances "live" le vendredi avec deux plateaux de télévision permettant un duplex entre Paris et Nîmes.

C'est la deuxième année consécutive que Nîmes accueille cette session des JFR de printemps même si évidemment cette édition 2020 a été tronquée. En juin 2019, ce premier rendez-vous hors de Paris, avait rassemblé plus de 150 professionnels de la radiologie française, venus échanger sur les applications possibles et prévisibles de l’intelligence artificielle en imagerie et donner ainsi au territoire nîmois, une visibilité nationale.

Cet événement est organisé par la Société Française de Radiologie (SFR), en partenariat avec le CHU de Nîmes et avec le soutien de l’Agence de Développement Économique Openîmes. Ce second rendez-vous, avec cette nouvelle formule, annonce des résultats prometteurs. Sur trois tables rondes en live du vendredi matin, 330 connexions simultanées ont été enregistrées par les organisateurs.

Cette édition restera dans les annales pour son organisation particulière (Photo CHU de Nîmes)

"Ce succès souligne l’intérêt que de telles manifestations soient organisées au cœur de nos territoires pour aborder les enjeux de l’innovation en regard des défis médicaux de nos sociétés. Nîmes confirme sa capacité à fédérer les médecins, les patients et les industriels autour de la radiologie d’aujourd’hui pour imaginer ensemble la radiologie de demain. Rendez-vous pris en 2021 !", commente Sophie Lagarrigue, responsable de la filière "Santé" à l'agence de Développement économique Openîmes Métropole.

Ces échanges virtuels et à distance ont permis aux professionnels (médecins, soignants, industriels, chefs d’entreprises, institutionnels) mais aussi aux patients de discuter de la place actuelle de la radiologie et de l’imagerie médicale au sein des parcours des soins mais également de donner leur avis dans la construction de la radiologie de demain.

Afin de participer au développement de synergie entre acteurs de la santé et monde entrepreneurial de la région Occitanie, l’agence de développement économique Openîmes a notamment mobilisé les entreprises et startups de la radiologie et de l’imagerie médicale avec lesquelles elle est en lien.

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité