ActualitésEconomie

SAINT-GILLES Soutien au commerce local : la mairie débloque 80 000€

Lors de ce conseil municipal, différentes mesures d'aides aux commerçants locaux ont été votées (Photo ville de Saint-Gilles)

Lors du conseil municipal de Saint-Gilles, ce mardi, 80 000 euros de mesures en soutien de la relance économique locale ont été votées. Voici les différents points en détail. 

Après le conseil municipal d’installation, qui s’est tenu le 27 mai dernier et au cours duquel Eddy Valadier a été réélu maire de Saint-Gilles, les 33 élus du conseil municipal nouvellement installés se sont plus concrètement mis au travail lors du conseil municipal de ce mardi 9 juin. La priorité étant de soutenir au plus vite les commerçants saint-gillois dans la reprise de leur activité, ce sont donc près de 80 000 euros d'aides qui ont été votées.

"Parce que notre commune a la chance d’avoir encore un tissu économique local varié et dynamique, la Ville se doit de soutenir ces acteurs de notre territoire qui ont particulièrement souffert du confinement", déclarait le maire de Saint-Gilles avant le début du conseil municipal. C'est donc sur ce thème que la nouvelle équipe s'est employée à travailler pour mettre en place immédiatement ces différentes mesures, votées à la majorité (29 voix du groupe majoritaire, 1 voix du groupe Partis socialiste et 3 abstentions du groupe Rassemblement national).

Elles prévoient dans un premier temps l'exonération des redevances d’occupation du domaine public (droits de terrasse) pour tous les cafetiers et restaurateurs pour toute l’année 2020, ainsi que l’exonération des droits de place sur le marché jusqu’au 31 juillet et sur le port pour 2020 ; soit une enveloppe globale de 40 000 euros. La municipalité fait aussi l'impasse sur 7 500€ en mettant en place un abattement de 50% de taxe sur la publicité des entreprises et instaure un gel des taux d’imposition du foncier bâti et non bâti.

30 000€ versés à l'association "Saint-Gilles coeur de ville"

Autre mesure phare : une subvention exceptionnelle de 30 000€ versée à l'association "Saint-Gilles coeur de ville" qui fédère les commerçants de la ville. Une aide qui avoisinait les 1 000 € les années passées. Enfin, 5 000€ supplémentaires sont destinés à réaliser une campagne de publicité tout au long de l'année intitulée "d'ici,c'est meilleur".

Outre ce soutien financier Eddy Valadier en appelle aussi aux concitoyens pour privilégier les commerçants locaux dans leur mode de consommation : "Que chaque Saint-Gillois, avant de se déplacer pour un achat, prenne le réflexe de se demander s’il n’a pas la même chose ici, avec certainement une meilleure qualité et un niveau de prix extrêmement concurrentiel. C’est une habitude à prendre sur les années qui viennent : penser à nous et à nos acteurs économiques."

Le conseil municipal a ensuite voté près de 45 délibérations. À noter que le groupe Rassemblement national a encore enregistré deux démissions, poussant Daniel Davoine (septième sur la liste) à occuper le troisième siège de conseiller municipal, laissé vacant lors du dernier conseil.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité