A la uneActualitésAlèsBeaucaire-VaucluseDu côté d'AlèsDu côté de NîmesGardonnenqueNîmesSorties GardSud CévennesUzès-Pont-BagnolsVauvert-Petite Camargue

FAIT DU JOUR Dix idées de sorties aux quatre coins du Gard

Le vélorail des Cévennes, à tester de février à novembre ! Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

La vie reprend peu à peu son cours et les sites touristiques du Gard sont prêts à accueillir le public. Pour ce week-end, Objectif Gard vous propose une sélection de plusieurs idées de sorties aux quatre coins du Gard, à savourer entre amis ou en famille, et dans le respect des règles d’hygiène en vigueur.

Cévennes et bassin d’Alès

La Bambouseraie en Cévennes. Située sur la commune de Générargues, la Bambouseraie en Cévennes a rouvert son havre de paix depuis le 4 juin. Les visiteurs peuvent à nouveau déambuler dans le parc, profiter du spectacle de la nature, et découvrir un jardin botanique unique garni de plus de 1 000 variétés de bambous, de fleurs rares, d’arbres et de plantes. Mais pour la sécurité de tous, quelques règles sont à respecter : port du masque obligatoire, privilégier l’achat de son billet d’entrée sur la billetterie en ligne (suivre ce lien), respect d'une distance de un mètre avec les autres visiteurs. Du gel hydroalcoolique est également mis à disposition des visiteurs à l'accueil. Bambouseraie en Cévennes. 552 Montsauve, 30140 Générargues. Téléphone : 04 66 61 70 47. 

Parc Parfum d’aventure. Sur la route de Mialet, il est à nouveau possible de voyager entre les arbres du parc Parfum d’aventure. Plusieurs parcours existent pour satisfaire toutes les envies et pour petits et grands. Le site a été adapté aux nouvelles exigences de sécurité sanitaire avec, notamment, la désinfection du matériel et mise en quarantaine des baudriers, l’installation de distributeurs de gel hydroalcoolique à tous les points stratégiques d’activités, mais aussi l’obligation du port du masque à l’accueil et au moment de l’équipement. Parc parfum d’aventure, 2075 route de Mialet, 30140 Générargues. Téléphone : 06 79 85 99 78.

Vélorail des Cévennes. Remis en service le samedi 6 juin, le Vélorail des Cévennes attend son public en gare de Thoiras pour un voyage de 6,2 kilomètres en pleine nature cévenole. Pour partir à la découverte de ces magnifiques paysages, il suffit simplement d'enfourcher ce véhicule original qui n'avancera que par l'entrain de ses pilotes ! À l'heure du déjeuner, chacun pourra venir déguster des plats cévenols dans un restaurant atypique situé dans une ancienne gare, l'Entre deux gares. Vélorail des Cévennes, gare de Thoiras, La Plaine, 30140 Thoiras. Téléphone : 07 66 87 00 66.

Grotte de la Cocalière. Le monde souterrain rouvre lui aussi ses portes ! À Courry, la grotte de la Cocalière est à nouveau accessible depuis le début du week-end. Creusée dans les calcaires du sommet du Jurassique, celle que l’on surnomme "la grotte aux diamants" est l’une des plus belles de France. Avec une température intérieure, été comme hiver de 14°, il est conseillé de prévoir un vêtement chaud pour la visite. Concernant les mesures mises en place, une distance d'un mètre doit être respectée avec les autres visiteurs sur l’ensemble du site, du gel hydroalcoolique est mis à disposition et le port du masque est obligatoire à l’intérieur de la grotte ainsi que dans les bâtiments d’accueil. Grotte de la Cocalière, 30500 Courry. Téléphone : 04 66 24 34 74.

Uzège, Pont du Gard et Gard rhodanien

Dans la salle des machines du musée Haribo, les gourmands pourront tenter de gagner des bonbons supplémentaires. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Musée Haribo. Avis aux gourmands, le musée Haribo d'Uzès est de nouveau ouvert aux visites, depuis le 30 mai. L'occasion de découvrir ce musée ouvert en 1996 retraçant l'histoire de la marque de confiserie née il y a tout juste 100 ans en Allemagne. Saviez-vous que Haribo est une contraction de Hans Riegel et Bonn, le créateur de la marque et sa ville d'origine ? Vous pourrez apprendre bien d'autres choses et briller en société en vous rendant dans les quatre espaces de visite consacrés à l'histoire, la publicité, la mise en éveil des sens et la salle de la machine magique, qui vous permettra de gagner vos bonbons préférés. À la fin, vous pourrez encore renflouer vos stocks de sucreries dans la boutique flambant neuve proposant plus de 200 variétés de bonbons. C'est beau la vie ? Musée Haribo, ouvert jusqu'au 30 juin de 10 à 19h. Tarif adulte : 8€, enfant de moins de 5 ans : gratuit, enfant de 5 à 15 ans : 6€ et tarif réduit : 7€ (étudiant, demandeur d’emploi, personne à mobilité réduite) sur présentation d’un justificatif. Renseignements au 04 66 22 74 39.

Pont-du-Gard. La visite du Pont-du-Gard est gratuite pour les Gardois sur présentation d'un justificatif de domicile. C'est donc le bon plan pour découvrir ou redécouvrir le fameux aqueduc romain, qui a rouvert aux visiteurs depuis le 2 juin. Un lieu empli d'histoire mais aussi idéal pour flâner ou manger en famille ou entre amis. D'autant qu'il est possible de manger une glace aux Petites terrasses, le restaurant Les Terrasses, lui, rouvre ce vendredi avec une nouvelle carte essentiellement composée de produits locaux. Tarifs adultes : 9,50€, moins de 18 ans : gratuit, pré-vente : 8 €, réduit : 7 €. Le prix du billet comprend l'accès au Pont du Gard, aux espaces muséographiques intérieurs musée et ciné, à l'espace en plein air "Mémoires de Garrigue", au sentier des vestiges et au stationnement d'un véhicule. 

Les cascades du Sautadet. Envie de vous rafraîchir ? Pourquoi ne pas aller aux cascades du Sautadet à La-Roque-sur-Cèze. L'arrêté préfectoral y interdisant la baignade a été levé depuis début juin. Ces cavités atypiques ont été formées par l'érosion des roches calcaires datant d'il y a 5 millions d'années. Prévoyez des vieilles baskets ou des chaussons de baignade. Cascades du Sautadet, La-Roque-sur-Cèze.

Nîmes

Les visiteurs devront porter un masque (Photo Anthony Maurin).

Le Musée de la romanité. Trois mois après sa fermeture, le Musée de la romanité, qui vient de fêter ses deux ans d'existence, rouvre ses portes ce lundi 15 juin. L'occasion de venir découvrir le processus de romanisation qui s’est opéré au fil des siècles dans la région de Nîmes au travers de 5 000 œuvres qui retracent 25 siècles d'histoire mis en scène avec 65 dispositifs multimédia (projections immersives, cartographies interactives…). Les visiteurs vont pouvoir à nouveau profiter de la totalité des collections permanentes, du jardin archéologique, du toit-terrasse, de la boutique et des espaces de restauration. En raison des conditions sanitaires actuelles, le port du masque est obligatoire, un marquage au sol sera présent pour rappeler la distanciation physique et le vestiaire sera fermé. Les visiteurs ne pourront donc pas accéder au musée munis d'objets encombrants. Horaires : ouvert tous les jours jusqu'au 3 novembre 2020 de 10h à 19h. Entrée : 8€, tarif réduit (sous conditions) : 6€, 7/17 ans : 3€, gratuit pour les moins de 7 ans, forfait famille : 19€ (2 adultes et 2 enfants 7/17 ans) Billet unique, valable à la journée. 

Les plages du Grau-du-Roi. Même si ce week-end le temps ne s'annonce pas éclatant malgré des éclaircies dimanche, vous pouvez profiter des plages du Grau-du-Roi en centre-ville, à Port-Camargue ou encore à l'Espiguette. Un endroit privilégié pour prendre l'air en famille pour simplement flâner, se baigner ou pourquoi pas ramasser des tellines au bord de l'eau pour les plus vaillants. Rouverts d'abord en mode plage dynamique, les 16 kilomètres de plage du Grau-du-Roi ont désormais retrouvé un fonctionnement normal avec possibilité de poser sa serviette sur le sable et de bronzer comme avant. La seule condition est de toujours respecter une distanciation physique entre les visiteurs. Des plages où flottent fièrement le Pavillon bleu. Un label signe d'une qualité environnementale exemplaire grâce à des plages propres et une eau de baignade d'excellente qualité.

Les Jardins de la Fontaine. Un havre de paix situé en plein coeur du centre-ville de Nîmes. Un magnifique site historique et naturel de 15 hectares parfait pour passer un moment à l'extérieur. C'est un lieu privilégié par les joggeurs qui ont de quoi courir et monter à la Tour Magne ,pour les plus aguerris. Les enfants pourront taper dans le ballon sur les pelouses ou s'émerveiller devant les canards, les cygnes et les carpes multicolores des bassins pour les plus jeunes. Ou alors simplement marcher dans ce coin de nature tout en prenant le temps de contempler le Temple de Diane. Un monument paisible où près des arbres, calme et tranquillité règnent pour ceux qui pratiquent le yoga ou les arts martiaux. Seules les fortes rafales de vent prévues ce vendredi viendront déranger les passants, poussant la municipalité a fermé le site pour aujourd'hui. Ouvert de 7h30 à 22h. 

Tony Duret, Marie Meunier et Corentin Corger

 

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité