A la uneActualitésEconomie

GARD RHODANIEN « Loyal au local » pour que la consommation de proximité ne soit pas qu’un effet covid

En bas, Julie Valtoux, administratrice à Grisbi et directrice d'Iris agency, et Vincent Champetier, président de Grisbi, avec les partenaires (Le Collectif, Cyclium, Port l'Ardoise, ABC, Bagnols commerces, Technoparco, CCI Gard, CMA, villes de Bagnols et Pont, Agglo du Gard rhodanien).(Marie Meunier / Objectif Gard)

"Loyal au local - restez chez nous il y a tout". C'est la nouvelle devise arborée par le groupement d'entreprises du Gard rhodanien, Grisbi. L'association a lancé cette campagne de communication avec ses partenaires pour inciter les habitants de continuer à consommer au plus près de chez eux, au-delà du simple élan né pendant le confinement.

Cette campagne, elle s'est montée en deux-trois jours grâce à la forte implication de Vincent Champetier, président de Grisbi, de Julie Valtoux, administratrice à Grisbi et directrice d'Iris agency, et des partenaires. "On a essayé de monter ce projet qu'on a voulu rempli de pédagogie. Évidemment, il faut consommer local, mais il faut faire comprendre aux gens pourquoi. Il faut expliquer les bienfaits de consommer local, leur faire comprendre que tout le monde est acteur sur ce territoire. Ce levier économique on l'a tous en décidant de consommer ici localement chez son petit commerçant", explique Vincent Champetier, qui poursuit : "L'autre effet du confinement c'est que les gens ont redécouvert les petits producteurs et les petits commerçants. Cette campagne a pour but de prolonger cette manière de consommer. Ce phénomène dure et il faut qu'il dure dans le temps car le covid est terminé mais la crise est devant nous. Nous nous devons d'être solidaires."

C'est donc Iris agency, basé à Laudun-l'Ardoise, qui s'est occupée de la création et de la coordination de la campagne qui se chiffre à 15 000 €. L'idée était de créer un label qui convienne à tous et puisse s'adapter sur plusieurs supports. Cette communication passe par différents canaux de communication : des pages dans le magazine Direct Agglo mais aussi des supports dans différents médias locaux, des campagnes de 4X3, des affiches distribuées aux mairies, projection sur les panneaux pixel...

"Le mot local, c'est évident. Le mot loyal, c'est une nécessité"

"C'est vraiment de la pédagogie. Par exemple, si je fais travailler l'opticien du coin, peut-être qu'il est sponsor du club de hand-ball de mon enfant, a employé ma belle-sœur, peut-être qu'il est maître de stage de ma cousine... Si on va faire travailler le concurrent du Pontet, il ne va pas forcément créer de l'embauche ou financer le club sportif du coin. Au final, ça va être vertueux de consommer local. Ça va être positif pour nous, pour de l'emploi, pour la vie économique, pour que les associations puissent vivre, pour que la culture reste sur le territoire", image Julie Valtoux.

Toute une série d'affiches a été créée par cluster (agriculture, artisanat, BTP, commerce, industrie, service, tourisme et loisirs...) avec des ambassadeurs pour chaque corps de métier. Elles seront installées sur les sucettes publicitaires des villes de Bagnols-sur-Cèze et Pont-Saint-Esprit. Des flyers seront aussi distribués dans les 29 000 boîtes aux lettres des habitants.

Grisbi a déjà des idées pour la suite de la campagne : "Pour ce qui est du futur, on se projette déjà sur la rentrée et l'idée c'est de réaliser un catalogue pour les grands groupes car il y a trop de fuites vers des territoires extérieurs. On va essayer d'aller à leur rencontre et définir leurs besoins et fournir selon leurs desiderata des professionnels qui peuvent correspondre à des actions, des corps de métier dont ils n'ont pas la connaissance", explique Vincent Champetier.

D'ici 15 jours, des promotions seront aussi mises en place avec les commerces "pour éviter que les gens passent leurs commandes pour les listes scolaires avant de partir en vacances sur des sites internet et ils auront tout intérêt grâce à des tarifs très sympas à faire travailler des gens du coin."

Cette campagne a été saluée par le maire de Bagnols, Jean-Yves Chapelet : "On s'est aperçu que quand on est en mauvaise posture, heureusement que les gens qui nous entourent sont là parce qu'on ne s'en sortirait pas tout seul. Le mot local, c'est évident. Le mot loyal, c'est une nécessité."

Marie Meunier

Et aussi...

Grisbi est engagé depuis longtemps dans la consommation locale puisqu'il y a deux ans, a été créée la charte locale pour inciter les mairies à consommer dans les entreprises et commerces du territoire. 41 communes sur 44 que compte l'agglo du Gard rhodanien ont signé cette charte.

L'Agglomération du Gard rhodanien a quant à elle pris en charge l'achat de chèques cadeaux Fedebon, pour une valeur de 15 000 €, qui vont être réinjectés dans l'économie locale. La mesure devrait être en place en septembre. Le Gard rhodanien abonde aussi le fonds L'OCCAL de la Région Occitanie à hauteur de 3 €/habitant soit 230 000 €. Ces deux mesures ont été votées au conseil communautaire de lundi soir. 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité