Faits Divers

NÎMES Meurtre au Chemin-Bas : le procureur apporte des précisions

Photo DR

Ce mardi, le procureur de la République de Nîmes révèle plusieurs éléments concernant les investigations sur le décès d'un jeune âgé de 20 ans, dimanche soir dans le quartier du Chemin-Bas d'Avignon.

"L'enquête révèle que ce garçon semblait avoir des activités illicites au vu de sa personnalité et des éléments retrouvés chez lui." Le patron du parquet de Nîmes complète : "Tout laisse à penser que ce n'est pas une victime accidentelle ni une victime collatérale".

"Il était visé, ce n'est pas une balle perdue", estime une autre source. Enfin, concernant un éventuel casier judiciaire:  "Il a un tout petit casier, mais rien de très important", ajoute le procureur de Nîmes.

Il est important de préciser que l'enquête se poursuit et devra faire toute la lumière sur ce qui s'est déroulé précisément. Les secours et policiers ont été appelés dans la nuit de dimanche à lundi, un peu avant minuit, au quartier du Chemin-Bas-d'Avignon à Nîmes pour un homme retrouvé mort dans la rue à hauteur de l'avenue de Lattre-de-Tassigny. Il a été touché par une balle au niveau du coeur.

Dans la matinée de dimanche déjà le Chemin-Bas-d'Avignon a été le théâtre d'un événement violent très commenté dans le quartier puisqu'il est survenu à l'heure des sorties familiales. Des individus armés et encagoulés déambulaient dans les rues, à la vue des habitants. Hier soir, deux autres hommes encagoulés et armés ont été aperçus dans le même quartier. Des incidents en série liés au trafic de drogue et à la lutte entre bandes rivales ?

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

3 réactions sur “NÎMES Meurtre au Chemin-Bas : le procureur apporte des précisions”

  1. Honte à vous de balancer de tels propos. Honte à ce journal qui est diriger par une personne issue de ce quartier. Honte à vous de salir la mémoire d’un jeune qui était clean et qui avait une éducation hors normes. Honte à vous de traiter tous les jeunes comme des délinquants quand celui ci n’y est pour rien. Vous me donner envie de vomir

    1. Bonsoir. Notre rédaction est dans son rôle de traiter l’information, toute l’information sur ce drame comme sur l’ensemble de l’actualité du Gard. Cet article en aucune façon ne tente d’approuver ou de contrer les propos tenus par le procureur de la République de Nîmes lors d’une conférence de presse ce mardi devant Objectif Gard comme devant tous les autres médias du Gard qui ont également fait des articles en ce sens. Ce n’est pas notre rôle. Nous ne faisons que rapporter les propos. Et cela n’empêche pas notre journal de partager la peine de la famille. Cordialement

    2. Pour Soso 1974 le fait d’être issu du chemin -bas- d’Avignon vous fait obligation de vous censurer . Pour lui le compte rendu du procureur de le République ne serait donc qu’un tissu de mensonges et vous un honteux journaliste. Moi ce qui me donne envie de vomir se sont ceux qui pensent être les seuls détenteurs de la vérité et qui veulent pas tous les moyens l’imposer à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité