ActualitésSociété

BAGNOLS/CÈZE Vers un retour à la normale pour les visites à l’Ehpad des 7 sources

L'établissement des 7 Sources, à Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Suite aux annonces du président de la République, Emmanuel Macron, ce dimanche, les Ehpad s’orientent vers un retour à la normale pour les visites de leurs résidents.

L’Ehpad des 7 sources, qui dépend du centre hospitalier de Bagnols, ne déroge pas à la règle et a revu ses protocoles sanitaires. Jusqu’à mardi, les visites des résidents de l’établissement étaient régies par un protocole strict, avec notamment une séparation en plexiglas entre le résident et le visiteur et des visites d'une demi-heure maximum uniquement sur rendez-vous.

« Nous avons revu les protocoles et depuis mardi les visites se font aussi bien en chambre qu’à l’extérieur, sans rendez-vous, mais toujours avec le respect des gestes barrières et le port du masque », explique le docteur Sébastien Gil, un des trois médecins de l’établissement. Toutefois, le médecin précise que si les visites sont assouplies et un retour à la normale prévu pour la levée de l’état d’urgence sanitaire le 10 juillet, « nous gardons une grande vigilance. Le maintien des gestes barrières va durer encore plusieurs mois. »

120 résidents dans l'établissement

En attendant, les visites reviennent vers la normalité, sans limite en nombre de visiteurs et sans contrainte horaire. « La direction générale de la santé préconise de mettre des limites horaires, mais tant que ça se passe bien nous pensons qu’il n’y a pas lieu de le faire », explique le docteur Gil. Car pour l’instant, « les familles sont respectueuses du travail du personnel soignant et font tout pour le déranger le moins possible. Les visites se passent très bien », estime-t-il à l’orée de la Fête des pères qui devrait voir un plus grand nombre de visiteurs venir dans l’établissement.

Un retour à la normale progressif bienvenu pour les 120 résidents de l’établissement. « La reprise des visites dans un cadre strict il y a un mois et demi avait été un bol d’air frais, comme la reprise de la vie sociale et des activités », poursuit le docteur Gil. Car, rappelle-t-il, « l’établissement reste un lieu de vie avant tout. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité