ActualitésSociété

TOROS L’UVTF s’engage pour l’avenir de la tauromachie

Un toro de chez El Tajo y La Reina de Joselito pour Thomas Joubert à Arles en 2019 (Photo Anthony Maurin).

Dans un communiqué de presse envoyé hier (mardi 16 juin 2020) l'Union des villes taurines de France évoque l'avenir de la tauromachie telle qu'elle la voit. En voici le contenu in extenso.

"En provoquant l'annulation de la plus grande partie de la saison taurine, la crise sanitaire offre l'occasion d'une réflexion approfondie sur l'avenir de la tauromachie. En France, cet avenir passe par un nouveau modèle économique durable et solidaire, afin que nos arènes, qui sont des lieux de culture, demeurent aussi le grand moteur économique des ferias, dont l'impact bénéfique sur le commerce local n'est plus à démontrer.

L'UVTF a donc entrepris, dès que la gravité de la crise est devenue évidente, l'élaboration d'un modèle français destiné à assurer sur le long terme la viabilité de tous les spectacles dans toutes les arènes, malgré le risque de récession que la crise du COVID19 peut engendrer dans la durée pour tous les rassemblements de foules.

À cet effet, les pratiques commerciales devront s'adapter aux nécessités d'une culture non subventionnée mais génératrice de richesses induites, dont l'économie a toujours reposé exclusivement sur sa capacité à s'auto financer.

Des consultations à venir

Dans cet esprit, il est devenu nécessaire aujourd'hui, pour s'adapter à la réalité et préserver l'avenir de tous les spectacles, d'étalonner l'offre sur la demande afin d'atténuer les effets négatifs d'une reprise peut-être lente, nul ne pouvant prédire quand nos arènes retrouveront leur taux de remplissage antérieur à 2020.

Nous ne doutons pas de l'engagement de nos partenaires à nos côtés et sommes persuadés que tous sauront se montrer à la hauteur du défi lancé par des circonstances exceptionnellement défavorables. Mais grâce au modèle économique que l'UVTF souhaite mettre en place avec eux, c'est la viabilité de nos arènes pour le prochain quart de siècle qui sera préservée, de même que l'emploi des toreros et les débouchés des éleveurs, malgré les turbulences qu'il faudra affronter ensemble.

Sortie du premier exemplaire de la corrida de Palha ici en 2019 (Photo Anthony Maurin).

La solidarité est la clé de l'économie durable que l'UVTF souhaite instaurer grâce à l'engagement sans faille de ses 50 villes adhérentes. Dés l'ouverture de la frontière, des consultations seront organisées pour finaliser cet ambitieux projet en harmonie avec tous les partenaires. André Viard a été mandaté par le Conseil d'Administration de l'UVTF pour les mener à bien.

Grâce à la solidarité qui unit de manière transversale les 50 villes taurines adhérentes, l'UVTF a pu écarter de nombreuses attaques dirigées contre la culture taurine, assurant ainsi sa pérennité en faisant prévaloir le droit et en sachant se faire entendre au niveau institutionnel.

Une proposition de loi... jamais déposée

Suite à l'argumentation développée et aux interventions qui furent faites au plus haut niveau de l'état, la PPL qui projetait d'interdire les mineurs d'arènes n’a jamais été déposée malgré l'activisme de divers mouvements et responsables politiques durant l'année 2019, dont le projet liberticide fut en outre abondamment relayé, voire soutenu, par une grande partie de la presse nationale. Au contraire, grâce à une action juridique pertinente, la situation des écoles taurines a été consolidée par le Conseil d'État.

Le paseo de la corrida goyesque d'Arles en 2019 (Photo Anthony Maurin).

Sur le terrain juridique aussi, la double décision favorable obtenue dans le domaine sensible du bénévolat dans le cadre des spectacles, garantit à tous les acteurs et organisateurs concernés la pérennité de leurs pratiques.

Suite à diverses interventions auprès du gouvernement, des régions et des départements, les toreros et éleveurs français ont pu bénéficier de diverses aides pour faire face à l'arrêt brutal de leur activité. Ces aides sont un pis aller pour les accompagner dans cette période difficile, et l'UVTF, en concertation avec l'AFETC, continuera de sensibiliser les organisateurs sur la nécessité de soutenir l’élevage français en lui réservant une place dans leur programmation.

Une union impérative

Enfin, le plan de transmission solidaire proposé aux organisateurs afin de les impliquer dans l'enracinement de la culture taurine, et dont la mise en oeuvre a été rendue impossible en raison du confinement et de l'annulation des spectacles de la saison, sera réévalué et adapté aux circonstances actuelles pour la saison 2021.

L'UVTF appelle chacun à faire preuve de responsabilité dans cette période difficile : c'est unie autour des valeurs humanistes dont elle est porteuse que la tauromachie confortera son enracinement et s'ancrera davantage dans ses terroirs de tradition, dans le respect de la législation et des institutions.

À  Nîmes en 2018 (Photo Anthony Maurin).

Loin d'être anecdotique, ce combat culturel mené par un ensemble de villes représentant un large éventail de sensibilités politiques, s'inscrit au contraire dans le grand débat auquel notre Nation est confrontée, au regard de la fracture mortelle dont celle-ci pourrait être victime si elle ne savait pas préserver tous les patrimoines qui font la richesse de son identité, au nom de la liberté des citoyens de pérenniser ceux qu'ils ont reçu en partage.

Face à la dérive libéro libertaire urbaine qui vise à l'uniformisation des cultures et tend à provoquer des tensions dans tous les domaines afin d’imposer un modèle unique de société, les villes taurines unies au sein de l'UVTF sont fières de revendiquer leur droit à la différence, dans le respect de la loi et de leurs populations."

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité