ActualitésPolitique

NÎMES Meurtre d’Anis : Jean-Paul Fournier adresse un message aux participants de la marche blanche

(Photo : DR Objectif Gard)

Après le meurtre d'Anis, tué par balle dans la nuit de dimanche à lundi dans le quartier populaire du Chemin-Bas d'Avignon à Nîmes, une marche blanche est organisée ce samedi 20 juin 2020 à 14h30. Le départ est prévu à partir du stade Maurice Pelatan jusqu'au palais de justice de Nîmes. À cette occasion, Jean-Paul Fournier adresse un message aux participants.

"J’ai exprimé lundi ma colère face à un acte inqualifiable, à un meurtre commis en toute impunité. J’ai dénoncé avec fermeté l’absence de moyens du ministère de l’Intérieur qui font amèrement défaut aujourd’hui dans tous les quartiers sensibles de France. J’ai partagé la peine de la famille et assuré de mon soutien les proches de la victime", indique le maire de Nîmes. Mais cet effroyable drame ne saurait légitimer la surenchère de promesses, j’entends ici et là des propos que je qualifierais d’indécents face à la peine de la famille – rien ne saurait justifier de tels faux espoirs que tout sera mieux demain, d’un coup de baguette magique !"

Jean-Paul Fournier rajoute : "J’appelle aussi les participants à la marche blanche à faire confiance à la justice et à M. le procureur, dont la rigueur et l'impartialité le distingue. De grâce, vous les collègues et amis d’Anis, ne vous trompez pas ! Notre combat commun est la lutte contre la violence, contre les trafiquants de drogue qui détruisent notre jeunesse et nos quartiers de toute humanité."

Et de conclure : "Au lendemain des élections, viendra le moment des engagements. Il appartiendra alors à ceux qui se verront confier la lourde tâche d’administrer la ville de réunir tous les acteurs pour défendre nos valeurs partagées, nos quartiers et nos concitoyens privés de liberté et de vie apaisée."

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

4 réactions sur “NÎMES Meurtre d’Anis : Jean-Paul Fournier adresse un message aux participants de la marche blanche”

  1. Ce qui me parait indécent c’est de faire croire que vous vous souciez une seule seconde du sort des habitants des quartiers populaires.
    D’ailleurs vous vous gardez bien de prendre position sur ce qui épuise et tue à petit feu les habitants de ces quartiers depuis plusieurs décennies, LES DISCRIMINATIONS SYSTÉMIQUES. Nîmes est une ville ségrégée et vous en êtes en partie responsable.
    D’un point de vue idéologique vous et vos commensaux pourriez très bien fusionner avec Eric Ciotti, dont on connait parfaitement le fond de commerce.
    Quant aux promesses fallacieuses elles continueront certainement à alimenter votre politique clientélaire, laissant les habitants des quartiers populaires endosser par dépit le statut de subalterne.
    Un seul mot pour mon quartier : DIGNITÉ

    1. Je ne suis pas fan de la politique Fournier-Lachaud sur Nîmes et l’agglo menée depuis de trop nombreuses années et je comprends par votre commentaire que vous « oubliez » celle des élus de gauche aux commandes au conseil départemental, tant il est vrai qu’ensemble ils gèrent le quotidien de milliers de Nîmois dans nos quartiers.
      Où en sommes nous de la vie des quartiers et de leurs habitants ?
      Le bilan est simple à constater, pas un jour sans un « fait divers » à déplorer alors que les associations se multiplient et que l’argent tombe.
      Il faudrait un autre rapport entre les élus et les quartiers. Pour changer les quartiers, changeons d’élus.

    2. bien vu Suze LEMUR
      le passé nous en dit pas mal, l’avenir nous dira le reste … les discours sont aisés pour tout le monde la réalité cependant est autre; ne nous prenons pas à rêver

    3. Les faits divers dont vous vous repaissez ont pour fonction principale de faire diversion. Vous en avez fait par défaut votre pathétique fond de commerce Thierry Jacob.
      Quant à l’argent qui « tombe », vous avez certainement quelques bons tuyaux. »L’ex-Front national condamné pour « recel d’abus de biens sociaux » dans l’affaire des kits de campagne ».
      Hier avec cette marche blanche, les habitants du chemin bas d’Avignon vous ont donné une leçon d’action politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité