A la uneActualitésSociété

NÎMES L’équipe de Jean-Paul Fournier plus motivée que jamais

Jean-Paul Fournier et sa liste en pleine campagne sur le forum de la Maison Carrée (Photo Anthony Maurin).

C'est la dernière ligne droite pour les candidats aux municipales de Nîmes. Arrivée en tête avec plus de 34 % des voix, Choisissons Nîmes, menée par le maire sortant Jean-Paul Fournier, fait campagne pour sa réélection.

Comme le disent tous les candidats, c'est une première. Cette campagne restera longtemps dans les esprits car elle est un peu contre-nature. Contre-nature par définition... Les candidats, habituellement, se frottent aux électeurs. Ils vont à leur rencontre, serrent des paluches, lancent des sourires ravageurs et touchent des épaules, font des bises sans oublier d'aller directement chez les votants.

2020 la Covid-19 empêchent bon nombre de ces habitudes mais cette campagne différente et très longue tout en étant courte ne semble pas déstabiliser Jean-Paul Fournier et son équipe. " C'est la fin de la campagne, on ne lâche rien et nous sommes 59 en ville, toute la liste ! Par petits groupes nous allons arpenter les rues de la ville, nous arrêter chez les commerçants, nous sommes motivés ! Pendant trois mois nous avions tendance à ne pas nous voir, ce fut compliqué mais on se retrouve et c'est du bonheur " affirme le boss.

Il est certain que la dynamique est ici. " L'ambiance est excellente, il n'y a aucune jalousie, les jeunes et les sortants s'apprécient, je suis très fier de voir tout cela. Tout le monde est prêt. " L'enjeu est-il fort ? À question bête, réponse facile... " C'est de gagner ! Mais de gagner le plus largement possible ! Nous avons travailler sur les listes électorales, nous avons émargé et nous nous sommes aperçus que 1 000 électeurs potentiels n'étaient pas allés voter au premier tour. Nous voulons aussi rassurer les électeurs afin qu'ils puissent se rendre dans les bureaux de vote car tout sera sécurisé et tout se passera bien. "

" On prend de la hauteur "

Ces derniers jours, des attaques sont venues émailler le débat qui n'existait déjà presque pas. Des attaques sur l'intégrité physique et intellectuelle du maire sortant. Des attaques " basses " pour son équipe mais des attaques qui se retournent, à en croire les principaux intéressés, contre leur expéditeur. " En réalité, elles sont très positives pour nous ! Jean-Paul Fournier est un homme solide, efficace et qui a toujours fait ce qu'il avait dit, lui " lance Franck Proust, l'actuel premier adjoint. " On prend de la hauteur " rappelle le maire.

De la hauteur, il en faut quand on veut défendre un bilan. " Je suis très content d'entendre partout dire que la ville est plus belle maintenant qu'avant. Ce changement a été celui de la qualité et les gens en sont impressionnés. Même les nouveaux arrivants trouvent que la ville est belle " ajoute le maire, confiant.

Pour finir, Jean-Paul Fournier adresse un dernier petit mot à ses électeurs. " Allez voter ! Les six ans à venir sont capitaux et c'est un véritable enjeux. De plus, et ça serait historique, c'est la première fois qu'un maire peut faire quatre mandats à Nîmes, cela n'est encore jamais arrivé et c'est ce que nous voulons aller chercher ! "

Sans échauffourées, les deux listes se sont bien évidemment croisées sur le terrain. Quelques mots plus hauts que les autres mais tout cela se réglera dans les urnes !

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

3 réactions sur “NÎMES L’équipe de Jean-Paul Fournier plus motivée que jamais”

  1. Ils ont l’air mignons les Fournier’boys and girls !! Vingt ans que ce type dirige Nîmes ! Vingt ans que cette ville s’enfonce dans la pauvreté, dans le racisme. Fournier a le culot de s’indigner de la mort de Anis, tué par balles au Chemin Bas d’Avignon. Mais le responsable, c’est lui et son équipe, qui n’a rien fait pour changer la situation depuis vingt ans. Qu’il dégage et qu’on ne nous parle plus de lui !!

  2. N’importe quel maire dans n’importe quelle ville la rend plus belle. C’est la moindre des choses. Nîmes possède des joyaux qu’il fallait restaurer. Du travail reste à faire au delà du centre historique et touristique pour que tous les Nîmois s’y retrouvent. Il faut maintenant du sang neuf et de l’enthousiasme pour mener les chantiers et inscrire Nîmes dans le 21e siècle, monuments, écoles, sécurité … mieux être général.
    Après les communistes et le tandem Fournier-Lachaud, place au Rassemblement National et au COURAGE D’AGIR de Yoann GILLET.

    1. Gillet il aurait dû se présenter à Beaucaire, il fait que parler de ce village. Pauvre petit, il lui manque encore 20 ans d’expérience politique après il pourra essayer de se présenter à Nîmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité