ActualitésSociété

NÎMES Les conférences confinées de l’université : concevoir des outils numériques pour les maladies chroniques

Marie-Julie Catoir-Brisson animera le rendez-vous (Photo : DR)
Marie-Julie Catoir-Brisson animera le rendez-vous (Photo : DR)

La situation de crise sanitaire actuelle et le confinement imposé par le covid-19 ont mis sur le devant de la scène les problématiques liées à la santé mentale et à l’hygiène du sommeil...

Mardi 23 juin, à 18 heures, Marie-Julie Catoir-Brisson, maîtresse de conférences en design et communication, animera en direct sur la page Facebook de l’université de Nîmes une conférence autour de la problématique du sommeil et des objets connectés. Elle proposera une réflexion sur une approche alternative des technologies.

L’insomnie chronique est une pathologie mal considérée alors qu’elle constitue un problème de santé publique, touchant plus de 20% de la population française. Pourtant, elle ne fait pas partie des axes prioritaires des politiques publiques en matière de santé en France. En parallèle, un nouveau marché se développe autour du sommeil et des objets connectés : la Sleep tech, qui représente 80 milliards de dollars en 2020. Souvent abandonnés après quelques mois d’usage, ces dispositifs font apparaître le besoin de développer l’utilisation, la compréhension et l’utilisation du numérique en santé, auprès des patients et des soignants.

Cette conférence vise à interpeller sur cette problématique du sommeil et des objets connectés, et à proposer d’autres approches des technologies que celles majoritairement déployées dans les dispositifs disponibles dans le commerce grand public.

Quels sont les défis humains et méthodologiques de la co-conception de dispositifs numériques pour les maladies chroniques ? Comment concevoir des solutions numériques et objets connectés en santé qui font sens pour leurs usagers et s’intègrent dans leur vie quotidienne ? Comment contribuer au développement de dispositifs de santé mobile qui incluent une dimension sociale et éthique dès leur conception ?

La conférence s’appuiera sur la présentation de Som’Health, recherche-projet sur la santé mobile et l’insomnie en cours au sein du programme « design et santé connectée » du laboratoire PROJEKT en collaboration avec des patients et soignants du CHU de Nîmes et de la médecine de ville.

Pour en savoir plus : https://projetsomhealth.org

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Articles similaires

Un commentaire

  1. « L’insomnie chronique est une pathologie mal considérée alors qu’elle constitue un problème de santé publique, touchant plus de 20% de la population française. »
    Pourquoi une pathologie, et à partir de quand peut-on parler d’insomnie ? Ce qui peut être considéré par quelqu’un comme une insomnie est-il nécessairement une insomnie pour quelqu’un d’autre ? Et pourquoi aller chercher une SleepTech ou je ne sais quel anglicisme à la mode pour tenter de venir en aide aux personnes sujettes à ces insomnies chroniques ? Mis à part, bien sûr, que ça va enrichir beaucoup de monde qui travaille autour des « objets connectés »: maintenant qu’on les a inventés, ces « objets connectés » il faut bien les utiliser et les rentabiliser; il y a beaucoup de monde qui n’attend que ça, derrière (money as usual). Pourquoi ne pas essayer des techniques psychologiques et/ou psychanalytiques ? Ah j’oubliais, ça mécontenterait certains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité