ActualitésPolitique

ARAMON Municipales : Jean-Marie Rosier succède à Michel Pronesti

Jean-Marie Rosier a été élu maire d'Aramon avec 54,99 des voix. (Photo d'archives : Stéphanie Marin / ObjectifGard)

À Aramon, c'est la liste majoritaire "Aramon passionnément" menée par Jean-Marie Rosier, qui est arrivée en tête de ce second tour avec 54,99% des voix. Celui qui était jusqu'alors le premier adjoint de Michel Pronesti va s'asseoir dans le fauteuil de maire après avoir renforcé son score du premier tour d'une dizaine de points de pourcentage.

Face à lui, se trouvait Martine Escoffier, ex-deuxième adjointe, qui a décidé de se présenter face à la liste majoritaire. Arrivée deuxième du premier tour avec 31,26% des suffrages, elle a finalement fait union avec la liste de Jean-Claude Prat qui a terminé troisième avec 26,45% des voix. Mais politique et mathématiques ne vont pas toujours de pair puisque la liste fusionnée a fini avec 45,01%.

"En politique, 1+1 ne font pas forcément deux, on l'a prouvé ici", confirme Jean-Marie Rosier au lendemain de sa victoire. Pour lui ce résultat est "normal" et marque le fruit de son "travail pendant 30 ans" en tant qu'élu de la commune. Il déplore tout de même une campagne qu'il juge "diffamatoire" avec des "attaques dans les tracts" ou le "décollage des affiches de campagne". "Finalement, les Aramonais n'ont pas dû apprécier", suppose-t-il.

"Il faut travailler en premier à donner envie aux gens de s'investir
et de voter"

Martine Escoffier, elle aussi, parle d'une campagne "compliquée" à Aramon. Elle a eu à subir des "mots violents" encore hier soir au moment des résultats, rapporte-elle. Jean-Marie Rosier reconnaît : "C'est vrai que ça a été un peu houleux... Madame Escoffier a monopolisé la parole. Elle s'est faite huer par l'assistance. Ça m'embête parce qu'il y avait des gens de mon bord. J'ai appelé au calme. Je ne suis pas quelqu'un qui aime attaquer." Espérons que les tensions vont s'apaiser d'ici vendredi, jour du premier conseil municipal de la mandature...

Fair-play, Martine Escoffier félicite tout de même l'équipe de Jean-Marie Rosier en nuançant tout de même : "Un peu moins de 50% d'abstention, c'est un peu dommage. Quand une élection se joue à 1 700 votants sur 3 400 inscrits, elle est où la légitimité à un moment donné ? Je ne remets pas en cause sa victoire. Mais si j'avais gagné, j'aurais eu la même pensée."

Ce résultat lui laisse un goût amer : "Après trois mois de porte à porte, que les gens ont manifesté leur envie de changement... Ces gens-là ne sont finalement pas venus voter. Il faut travailler en premier à donner envie aux gens de s'investir et de voter."

Désormais maire, Jean-Marie Rosier va plancher sur sa grande priorité : la sécurité de la ville. "On a déjà mis des caméras aux quatre entrées d'Aramon", affirme-t-il. Il s'occupera aussi de l'entretien des bâtiments et des chemins communaux.

Marie Meunier

Résultats du second tour à Aramon :

Inscrits : 3 432. Abstention : 48,05%. Votants : 1 783. Blancs : 32. Nuls : 18. Exprimés : 1 733. 

Jean-Marie Rosier (Aramon passionnément) : 54,99% (953 voix).

Martine Escoffier (Ensemble pour Aramon) : 45,01% (780 voix).

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité