Actualités

UZÈGE Le nouveau tronçon de la voie verte inauguré

Le tronçon de la voie verte Vers-Uzès a été inauguré ce mardi soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Malgré le chaud soleil de cette fin de mardi après-midi, les élus n’ont pas rechigné à enfourcher leur vélo (à assistance électrique) pour inaugurer le nouveau tronçon de la voie verte, qui relie Vers-Pont-du-Gard à Uzès.

Un tronçon de près de 10 kilomètres qui part donc de Vers, en passant par Collias, Argilliers, Saint-Maximin et donc Uzès, dont les maires ont tous salué ce nouvel équipement touristique, espérant capter une partie des touristes amateurs de petite-reine. « La voie verte va renforcer l’attractivité de notre territoire », résumera le conseiller régional et premier adjoint uzétien, Fabrice Verdier.

L’idée, avec ce déploiement des voies vertes, est d’« irriguer le territoire, développer le tourisme et les déplacements doux », renchérira le président du conseil départemental, Denis Bouad, qui imagine bien, à terme, les Gardois « aller travailler à vélo, et cet axe est important, avec de l’activité économique des deux côtés. »

Les élus, ici le président du Département, Denis Bouad, et le conseiller régional Fabrice Verdier (à gauche avec le chapeau), ont testé le nouveau tronçon (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Un objectif certes, mais à plus court terme, cette voie verte est vue avant tout comme un atout touristique, qui ne sera pas de trop dans un département étonnamment à la traîne : « En 2019, l’activité touristique a augmenté de 3% en France et dans la Région, alors que le Gard a régressé d’1,5 % », lancera Denis Bouad. Alors outre la grande campagne de communication, des infrastructures comme les voies vertes jouent un rôle important pour se différencier des départements voisins et attirer la clientèle, principalement française pour cette saison.

La carte des voies vertes du Gard (Département)

Et si aujourd’hui cette voie verte fait consensus, « il aura fallu vingt ans » pour pouvoir l’emprunter, rappellera Denis Bouad, saluant « une belle aventure. » Belle et pas donnée : 2,3 millions d’euros, dont 235 000 euros de la Région et 116 000 euros de l’État. Le prix d’une voie de trois mètres de large reliant Beaucaire à Uzès, et qui disposera prochainement d’un passage souterrain sous la RD 981 pour en sécuriser la traversée. À terme, elle pourrait aller jusqu'à Alès. En tout, depuis 2015 le Département a consacré 17 millions d’euros au réseau cyclable. De quoi, espère le Département, contribuer à faire du Gard une « destination vélo. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité