Actualités

LAUDUN-L’ARDOISE Un nouveau médecin en septembre

Une nouvelle médecin devrait occuper un jour par semaine dès septembre l'ancien cabinet du Dr Melka. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Le 26 juin, le docteur Melka a quitté son cabinet place Jules-Ferry, à Laudun-l'Ardoise. Une décision inattendue prise suite à des critiques sur les réseaux sociaux et des gestes virulents. Par conséquent, ses 2 500 patients se retrouvent sans médecin...

Aussitôt au courant de son départ, le maire, Yves Cazorla, a travaillé de concert avec les médecins et pharmacies du village pour retrouver rapidement un remplaçant. Une mobilisation payante puisqu'une médecin gardoise devrait venir un jour par semaine à partir de septembre dans les locaux laissant vacants par le Dr Melka. "À partir de janvier, elle devrait être là quatre jours par semaine", précise le maire. Une arrivée petit à petit pour lui laisser le temps de quitter son lieu actuel d'exercice et ses patients.

Le contact a aussi été noué avec un deuxième médecin qui pour l'instant réfléchit à la proposition. D'ailleurs, le propriétaire du local laudunois veut faire des aménagements dans le cabinet pour accueillir deux médecins sur place.

"Il y a une grosse volonté de ne pas laisser les habitants sans rien", assure Yves Cazorla. En effet, la future occupante n'aura pas à payer de loyer la première année d'exercice : "La première moitié est prise en charge par le propriétaire et l'autre par la mairie." La municipalité a également racheté le mobilier du Dr Melka pour le fournir gratuitement au futur médecin. De quoi donner envie de s'installer à Laudun et de ne pas laisser les 2 500 patients orphelins.

Marie Meunier

Etiquette

2 réactions sur “LAUDUN-L’ARDOISE Un nouveau médecin en septembre”

  1. Sa décision de partir se base surtout sur des dénonciations de professionnels du domaine médical et paramédical, auprès du conseil de l’ordre des médecins. Il fallait lire les arguments affichés sur sa porte d’entrée pour le comprendre. Le maire et son équipe n’ont rien fait pour le retenir. D’ailleurs le médecin n’avait pas digéré le fait de voir un manège devant son cabinet durant une fête d’été. Et la route pour accéder à son cabinet avait été barrée. Pratique pour les personnes handicapées. Et qui avait décidé de cela : le maire par arrêté. Maintenant tous les contribuables doivent mettre ma main à la poche pour payer les dénonciations d’une poignée de mécontents.

    1. Mr Melka a déserté son poste le premier jour du confinement et et réapparu le premier jour du déconfinement sans donner de raison et surtout sans donner d’alternative à ses patients : en gros « débrouillez vous comme vous pouvez » . Pensez vous que c’est digne d’un médecin ayant juré sur le serment d’Hippocrate dans je ne sais dans quelle faculté de médecine car non mentionné ni sur sa plaque ni sur ses ordonnances. Je pense qu’il aurait du nous informer publiquement de la raison de son arrêt et d’un certificat attestant de son aptitude à reprendre le travail sans risque pour « ses patients » (dans la rubrique Laudun de M-L par exemple).
      Ce comportement est à comparer à celui de tous ces membres du corps médical qui on repris du service aux risques de leur vie et qui même en sont décédés Que vient faire le positionnement d’un manège devant chez lui pour excuser un tel comportement dans une période aussi tendu sanitairement.
      Maintenant bienvenue à la nouvelle médecin qui j’espère aura le « sacerdoce médical  » chevillé au corps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité