A la uneActualités

NÎMES Des traces de légionelles dans l’eau chaude de la résidence Le Soleil Levant

La résidence Le Soleil Levant à la rue Matisse à Nîmes Photo DR

Plusieurs de nos lecteurs, domiciliés à la résidence Le Soleil Levant, à Nîmes, nous ont alerté après avoir reçu un courrier de la part de la société H4 immobilier, le syndicat de co-propriété concernant une infection à la légionelle après les analyses annuelles d'eau chaude.

"Nous vous informons que les dernières analyses d'eau chaude ont mis en évidence la présence de légionelles dans le réseau de distribution", débute le courrier de l'entreprise gestionnaire duquel notre rédaction a eu copie.

Assurant avoir pris les mesures de traitement des alimentations d'eau chaude pour supprimer l'infection via le bureau d'études Sergie, chargé du contrôle du réseau, et de la société Idex, chargée de la maintenance, H4 immobilier recommande toutefois aux usagers "une intervention préventive et curative aux points de puisage". Selon ces recommandations, il s'agit notamment tous les jours de "faire couler l'eau chaude au minimum deux minutes" et en cas d'inutilisation prolongée "de soutirer l'eau pendant au moins cinq minutes à débit moyen, aux points d'utilisation. Tout particulièrement la douche et la couchette éventuellement présente au niveau de l'évier de la cuisine."

Par ailleurs, "en cas d'apparition de symptômes évocateurs d'une légionellose (syndrome pseudo-grippal, maux de tête, fièvre, etc) il convient de prendre attache auprès de son médecin traitant en lui expliquant la mise en évidence de légionelles dans les installations d'eau chaude sanitaire afin qu'il puisse prescrire les examens qui s'imposent."

"La situation est sous contrôle"

Contacté par notre rédaction, Karim Hamza, en charge de la résidence Le Soleil Levant  pour le compte de H4 immobilier nous assure "que la situation est sous contrôle." Et il précise : "L'Agence régionale de santé, la préfecture, Nîmes métropole et les services hygiène de la ville de Nîmes sont informés et suivent l'évolution de la situation."

Comme le rappelle le ministère de la Santé, la légionellose est une infection pulmonaire grave causée par une bactérie nommée Legionella. Il ne s’agit pas d’une maladie contagieuse d’une personne à une autre. La légionellose affecte essentiellement les adultes et touche plus particulièrement les personnes présentant des facteurs favorisants. Les légionelles sont présentes à l’état naturel dans les eaux douces (lacs et rivières) et les sols humides.

À partir du milieu naturel, la bactérie peut coloniser les installations qui lui offre des conditions favorables à son développement (stagnation de l’eau, température de l’eau comprise entre 25 et 45 °C, présence de nutriments, NDLR). La contamination s'effectue par voies respiratoires, par inhalation d’eau contaminée diffusée en aérosol.

"Nous avons conscience de la gravité de la légionellose. Nous avons été prévenus le 24 juin dernier et, immédiatement, nous avons alerté l'ensemble des résidents par courrier mais aussi physiquement, en porte-à-porte", explique le représentant de H4 immobilier. "C'est lors du contrôle annuel qui se réalise à partir de 16 points de contrôle que nous avons constaté un taux de présence de légionellose plus important que la normale."

La vétusté des réseaux serait en cause

Depuis, un traitement spécifique a été appliqué et des demandes d'intervention auprès d'entreprises spécialisées ont été réalisés "suivant les prescriptions de l'ARS", nous rapporte-t-on.

Mais comment en sommes nous arrivés là ? "C'est la vétusté des réseaux qui est en cause. Nous espérons que le programme de rénovation urbaine des prochaines années permettra un remplacement en profondeur. En attendant, nous avons pris des mesures transitoires sur la durée pour rapidement retrouver une eau sans légionellose et nous allons organiser des contrôles plus réguliers." Indispensable quand on sait que dans cette résidence on compte 527 logements et autant de familles. La résidence Le Soleil Levant de Nîmes étant la plus grosse copropriétés du Gard...

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité