A la uneActualitésPolitique

GARD RHODANIEN Jean-Christian Rey réélu président de l’Agglomération

Jean-Christian Rey a été réélu président de l'agglo du Gard rhodanien avec 57 suffrages sur 73 exprimés. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce jeudi 9 juillet, à la salle multiculturelle de Bagnols-sur-Cèze, s'est tenu le conseil d'Agglomération du Gard rhodanien. Une séance importante puisqu'elle était consacrée à l'élection du nouveau président et des vice-présidents. C'est sans surprise, Jean-Christian Rey qui a été réélu.

Ils étaient deux candidats à la présidence de l'Agglomération du Gard rhodanien : Jean-Christian Rey, président depuis 2013, actuellement 7e sur la liste du maire Jean-Yves Chapelet, et également Fred Mahler, maire de Goudargues depuis 2014.

Avant le vote, Jean-Christian Rey a pris la parole et a entamé: "Que de chemins parcourus depuis la création de l'agglomération, depuis le 1er janvier 2013, que de compétences transférées, de travail réalisé, de partenariats noués ou de contrats signés". Pour ce nouveau mandat, il veut une nouvelle méthode, impulsée par l'élaboration du projet de territoire, en concertation avec le plus d'acteurs possibles. Cela passera aussi par une gouvernance "partagée, la plus large possible, avec le plus large consensus", au service des trois piliers : industrie, tourisme et agriculture.

Réélu avec 57 voix sur 73 exprimés

"Large consensus" ? À regarder les résultats de l'élection, on peut dire que c'est déjà bien embarqué. Il a été élu avec 57 voix sur 73 exprimés. Un résultat sans surprise puisque le président sortant partait grand favori. Fred Mahler, lui, n'obtient que 16 voix. Sa proposition en trois pactes (économique, écologique et démocratique) n'aura pas réussi à convaincre suffisamment.

D'autant que juste avant le vote, Gérald Missour a déclaré que lui et le groupe de maires dont il fait partie allaient voter pour Jean-Christian Rey. Une décision pour "pacifier les relations" et pour arrêter de souffrir de "déchirures". Il est vrai que les relations n'ont pas toujours été au beau fixe pendant le précédent mandat mais le groupe s'est dit en majorité prêt à s'ouvrir à cette "gouvernance ouverte". Qui offrira à certains, pour sûr, une place de choix aux commandes du navire de l'Agglo.

D'ores et déjà, Claire Lapeyronie, maire de Pont-Saint-Esprit, a été élue première vice-présidente avec 64 voix et Christophe Serre, maire de Saint-Paulet-de-Caisson, a été désigné 2e vice-président avec 62 suffrages, et Brigitte Vandemeulebroucke, maire de Carsan, avec 62 voix et Sébastien Bayard, maire de Codolet, avec 60 voix. Chaque vice-président est élu à bulletin secret grâce à une urne qui transite entre les rangs. Il en reste 10 à élire. La soirée va être longue.

Marie Meunier

Pour l'élection du président d'agglo :

Nombre de conseillers votants : 75

Nuls : 2

Exprimés : 73

Jean-Christian Rey : 57 voix

Fred Mahler : 16 voix

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité