Actualités

VERS-PONT-DU-GARD Disciple d’Escoffier, Denis Blin a repris le restaurant La Petite gare

Denis Blin s'est vu remettre hier la plaque des disciples d'Escoffier des mains de Franck Jacquier, président de la délégation des disciples d'Escoffier Occitanie, en présence du maire, Olivier Sauzet. (photo mairie de Vers-Pont-du-Gard)

Ce lundi, le chef Denis Blin s'est vu remettre la plaque dédiée aux restaurateurs des disciples d'Escoffier. Une belle distinction obtenue il y a deux ans. Il l'affichera dans son restaurant La Petite gare, à Vers-Pont-du-Gard, qu'il a repris avec sa femme, Maria, il y a tout juste un mois.

"C'est une reconnaissance de nos pairs. Un concours. On travaille pour le réussir, mais être disciple d'Escoffier, ça arrive sans demander quoi que ce soit. Ça revêt une valeur qui est tout autre", atteste Denis Blin. Après avoir fait l'école hôtelière à Paris avec sa femme, il a travaillé dans de grands établissements étoilés de la capitale.

Il est ensuite parti quatre ans en Martinique ouvrir un restaurant. Ce n'est qu'il y a six ans que le couple a posé ses valises dans le Gard. Deux ans plus tard, ils lançaient leur entreprise de traiteur aux Croisées (commune de Castillon-du-Gard) puis leur société de maraîchage, Prim Gard Provence, entièrement bio, pour approvisionner en légumes le service traiteur.

Cette production va maintenant aussi fournir le restaurant La Petite gare que Denis Blin et sa femme ont racheté il y a tout juste un mois. Un établissement qui comme son nom l'indique siège dans l'ancienne gare située sur l'ancienne ligne ferroviaire entre Le Martinet et Beaucaire, mise en service entre 1880 et 1883, qui a fermé plus de 100 ans plus tard.

"Je me bats pour le local"

Le rachat de La Petite gare, Denis Blin ne l'avait pas du tout prévu. À l'annonce de la réouverture des restaurants, il a appelé l'ancien propriétaire qu'il livrait aussi en légumes pour faire le point sur les commandes. Celui-ci lui a dit qu'il cherchait à vendre : "J'y suis allé au culot, en 48h, c'était fait", raconte le chef. Il espère faire revenir les Versois et les habitants des villages alentours : "Ça va dans la continuité de partage ce restaurant. Je me bats pour le local, pour que les producteurs locaux transmettent leur patrimoine dans le département."

La carte du restaurant changera en fonction des arrivages pour proposer le meilleur aux clients. Elle s'articule à l'ardoise avec quatre entrées, quatre plats et quatre desserts. Un beau clin d’œil à Auguste Escoffier, qui, il y a plus de 100 ans, fut le premier chef à avoir mis en place une carte et une brigade en cuisine.

Chaque année, les six plus anciens chefs cuisiniers disciples d'Escoffier se réunissent en assemblée générale pour voir si des chefs se sont distingués, avec trois mots-clés en tête : partage, transmission et perpétuation de la cuisine française. Il y a deux ans, Denis Blin a fait partie des heureux élus. Il faut dire que depuis des années, il forme des jeunes au concours des jeunes talents d'Escoffier et au Meilleur apprenti de France (MAF). Il a également concocté des repas pour des œuvres caritatives au Palais des papes d'Avignon, notamment au profit des Restos du cœur l'année dernière. Il y a de fortes chances qu'il devienne le nouveau responsable gardois des disciples d'Escoffier avec l'objectif de "rattraper le retard du Gard par rapport au Vaucluse et de promouvoir la qualité de ce département."

Marie Meunier

La Petite gare : 04 66 03 40 67. 435, route d'Uzès à Vers-Pont-du-Gard.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité