A la uneActualitésEconomie

FORMATIONS Bernard Michel, directeur du Campus CCI Gard : « Proposer une offre diversifiée et cohérente sur tout le département »

Le directeur du Campus CCI Gard, Bernard Michel Photo AS/Objectif Gard

Le directeur du Campus CCI Gard, Bernard Michel prépare la rentrée de septembre avec ses équipes. En charge de sept établissements de formations, il revient sur l'épisode de confinement et se projette sur l'avenir. Interview.
 
Objectif Gard : Comment les établissements de formation ont-ils fait face à la crise liée au coronavirus ?

Bernard Michel : La réaction a dû être très rapide, il ne fallait pas laisser les étudiants dans l’incertitude et sans feuille de route. Donc dès l’annonce du président de la République le 13 mars de la fermeture des écoles et lycées, les équipes pédagogiques ont préparé les supports, envoyé les premiers devoirs et surtout organisé le travail à distance en testant les outils et plateformes existantes… Après quelques jours de réglage, le rythme a été pris par les enseignants et les élèves avec l’utilisation de toute la palette d’outils : plateforme de visioconférence, discussions Facebook ou Whats'app avec comme point central notre environnement numérique de travail qui a permis de faire le suivi direct des élèves et de communiquer avec les familles. Nous avons rédigé six bulletins d’information pour les parents durant la période pour partager et informer le plus possible.

C'est dans ces moments là que l'on peut compter aussi sur ses équipes...

L’implication des enseignants et des équipes d’encadrement dans tous les établissements du Campus Chambre de commerce et d'industrie a été exemplaire et reconnue par le ministre de l'Éducation nationale et la rectrice d'Occitanie. Malheureusement les stages en entreprise ont été très perturbés et souvent annulés en particulier ceux à l’étranger des étudiants de l’EGC à l’exception des stages déjà en cours au moment du confinement (Pays-Bas et Malaisie). Malgré les efforts et les appels aux parents d’élèves, nous avons constaté le décrochage d’environ 5 à 6 % des élèves, ce qui correspond au taux national.
 
Comment les outils numériques vont s’inscrire demain dans vos établissements en matière de formation ?

Il est évident que c’est le grand enseignement de cette période. Beaucoup d’innovations pédagogiques ont été réalisées. Les enseignants ont dû trouver des solutions. Ils ont testés « la classe à distance » et dans la grande majorité des cas, ça a marché ! Nous garderons des pratiques pour compléter les cours classiques et mieux accompagner les étudiants : tutoriels professionnels, cours à distance, devoirs en ligne, partages de vidéos pédagogiques… Une intensification dans l’utilisation de l’environnement numérique de travail. Cet objectif passe aussi par la formation des équipes et des étudiants eux-mêmes.

Vous avez lancé il y a quelques mois, le Campus CCI Gard. Quel premier bilan tirez-vous ?

Le bilan est positif, l’image d’un Campus global piloté par la CCI s’impose peu à peu. Notre principal objectif est de proposer une offre diversifiée et cohérente sur tout le département. Cette nouvelle marque donne une meilleure lisibilité et le prochain site web viendra améliorer son positionnement. Nous pouvons ainsi positionner l’offre de la CCI en lien et en complémentarité avec l’offre des autres acteurs du territoire comme l’université de Nîmes ou les grands lycées gardois. Nous pouvons offrir aux jeunes Gardois l’opportunité de réaliser un parcours complet de formation de la seconde au Bac + 5 en initial ou en alternance près de chez eux avec une qualité de parcours reconnue par l’État. Pour les entreprises c’est bien évidement l’opportunité de recruter leurs futurs collaborateurs.

Après cette fin d’année particulière, vous êtes déjà mobilisé sur la prochaine rentrée. Comment va-t-elle s’opérer ?

Oui, cette fin d’année ne ressemble à aucune autre. Pour la rentrée il reste encore des zones d’incertitude compréhensibles. Notamment sur l’organisation logistique si nous devons maintenir un protocole sanitaire strict. L’heure est au recrutement avec une offre étoffée. Après une phase de portes ouvertes virtuelles, concours d’entrée à distance et d’entretiens téléphoniques, le Campus accueille à nouveau des rendez-vous sur place. Nous travaillons comme chaque année sur les emplois du temps et le retour en classe des étudiants qui ont quitté les établissements le 13 mars. Pour se remettre en route, nous organiserons des modules de cours pendant la dernière semaine d'août, notamment dans les matières générales pour les lycéens et les classes de BTS.

Quelles sont les nouveautés ?

Cette année encore, la CCI développe et renforce son offre de formation pour répondre toujours mieux aux attentes des entreprises et des jeunes du territoire. Avec une stratégie de développement de l’enseignement supérieur parfaitement intégré dans l’écosystème de formation gardois, le Campus CCI renforce ses liens avec l’université de Nîmes (Unîmes) et le CNAM. Une convention cadre entre la CCI et Unîmes est par ailleurs en cours pour renforcer les projets communs et harmoniser l’offre de formation.

C’est dans cette logique que le Campus ouvre une nouvelle licence professionnelle "Gestion des ressources humaines et gestion de la paie"...

En apprentissage, cette nouvelle formation d'une année prépare aux fonctions opérationnelles dans les différents métiers des ressources humaines : administration du personnel, paie, gestion des compétences, recrutement, formation, gestion des emplois, droit du travail, relations sociales. À la rentrée de septembre, le Campus CCI proposera quatre autres formations : un titre professionnel de « Réceptionniste polyvalent » au CFA de Marguerittes. En apprentissage, ce diplôme de niveau Bac couvre les métiers de réceptionniste polyvalent et d'hôtesse d'accueil. Il forme de futurs professionnels capables d'assurer la qualité d'un séjour client au sein de structures d'hébergement du type hôtels, clubs, hôtellerie de plein air ou encore hôtellerie collective, médicosociale et associative. Le titre professionnel de  « Mécanicien cycles » au CFA de Marguerittes en partenariat avec la branche professionnelle automobile qui a retenu les deux CFA du Campus CCI pour être CFA pilotes pour la période 2020-2023. Le titre professionnel de  « Technicien de production industrielle » à Formeum en partenariat avec l’IFIRA. Cette formation de niveau bac se déroule en apprentissage en 1 an. La première session débute en janvier 2021. Enfin, la formation de décorateur d'intérieur à l'ESDC (École supérieure de design commercial). Cette formation de quatre mois permet de former de futurs spécialistes qui accompagnent les clients dans les projets de décoration et aménagement de la conception au suivi de chantier.

Propos recueillis par Abdel Samari

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité