Faits Divers

NÎMES Un homme dégrade pour près de 50 000 euros de matériel au CHU

Les faits se sont déroulés hier au service de réanimation de l'hôpital de Nîmes.

La police est intervenue au CHU de Nîmes, mardi 14 juillet en début d'après-midi, après le coup de colère d'un homme suite au décès de sa mère...

Cette dame a été retrouvée inanimée et dans un état très grave après avoir sauté du 5e étage d'un immeuble de Pissevin, dimanche en fin de matinée. Alors que sa famille attendait et patientait dans les couloirs de l'hôpital, les dégradations sont survenues après l'annonce de son décès au service de réanimation.

Un proche s'en est pris aux équipements du service de réanimation du CHU de Nîmes. Selon nos informations, le montant des dégâts serait évalué à près de 50 000 euros. Sans compter le matériel informatique, dont l'ordinateur central du service de réanimation qui ne serait plus utilisable. Il n'y a pas eu d'interpellation mais une enquête de police a été ouverte et des investigations sont en cours...

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

4 réactions sur “NÎMES Un homme dégrade pour près de 50 000 euros de matériel au CHU”

  1. Suite aux dégradations au CHU, vous avez mentionné «  il n’y a pas eu d’interpellations » ! On attend quoi ? On n’ose pas mettre ce genre d’individu sous les verrous ? Qui paiera les dégâts ? Sûrement pas lui … mais nous, avec nos impôts ( car heureusement nous sommes imposables )

  2. Bien que je ne cautionne pas ce comportement, il faut faire la différence entre un acte délibéré et un craquage du à la perte d’un proche.

    J’espère que il n’aura pas de poursuite envers lui, ou au pire une obligation de suivi psychologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité