Actualités

CCI DU GARD Un coup de pouce de plus de 30 000€ à dix unions des commerçants

La CCI du Gard a remis plus de 30 000 € de subventions à dix unions de commerçants. (Photo : Stéphanie Marin / Objectif Gard))

Dans le contexte de la crise sanitaire, la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) du Gard a décidé de maintenir le budget alloué pour l'accompagnement des commerçants et de leur permettre ainsi de poursuivre leurs actions pour animer les centres-villes. 

"Dans cette période compliquée, il faut maintenir les actions pour animer les commerces", a assuré le président de la CCI du Gard, Éric Giraudier, jeudi dernier. Ce 16 juillet 2020 se tenait une cérémonie toute particulière au sein de l'hôtel consulaire à Nîmes. Dix unions de commerçants ont reçu plus de 30 000 € de subventions dont près d’un quart en bons Fédébon. Un des leviers pour permettre aux commerçants gardois de rebondir en période estivale après avoir été contraints pour certains d'entre eux - ceux dont les produits n'étaient pas de première nécessité - de tirer le rideau pendant plusieurs semaines. "Parmi les entreprises gardoises qui ont sollicité les mesures de soutien, 40% sont des commerces", a précisé le président Giraudier.

La CCI du Gard a donné un coup de pouce à dix des 52 unions de commerçants qu'elle accompagne. D'autres remises de subventions suivront, les mesures sanitaires imposant un nombre de personnes limitées au sein de l'hôtel consulaire. Alain Gérard, président de l'UCIA d'Anduze, a reçu une enveloppe de 2 500€ de subventions et 1 000€ de chèques Fédébon. Le commerçant témoigne d'une situation complexe. "Pour le moment, on n'a pas de clientèle. On le voit notamment lors du marché nocturne le mardi soir. La fréquentation ressemble à celle d'un début de mois de juillet", se désole-t-il.

Les bénéfices de la vente des sacs créés à l'initiative de l'Association des commerçants de Manduel en partenariat avec la mairie, seront reversés aux commerçants. (Photo : DR/)

Sabine Tixier, présidente de l'association des commerçants de Manduel est quant à elle repartie de l'hôtel consulaire avec 1 000 € de subventions et 500 € de chèques Fédébon. De quoi permettre à son équipe de poursuivre sur sa dynamique. Car pendant le confinement, l'association s'est appuyée sur les réseaux sociaux pour aider et fédérer davantage de commerçants manduellois et ça a marché. Elle a également lancé, en partenariat avec la mairie, une opération de création et de vente de sacs. Tous les bénéfices, soit 4 000 euros, seront reversés aux commerçants.

Les dix unions de commerçants soutenues

Anduze : 2500 € de subvention et 1 000 € de chèques Fédébon 30.

Bagnols-sur-Cèze : 4 500 € de subvention.

Beaucaire : 5 000 € de subventions.

Beauvoisin : 500€ de chèques Fédébon 30.

La Grand'Combe : 1 000 € de subventions – 500 €de chèques Fédébon 30.

Manduel : 1 000 € de subventions – 500 € de chèques Fédébon 30.

Marguerittes : 2 000 € de subventions – 500€ de chèques cadeaux Fédébon 30.

Uzès : 5 000 € de subventions – 1 000€ de chèques cadeaux Fédébon 30.

Vauvert : 1 000 € de subventions – 1 000€ de chèques cadeaux Fédébon 30.

Alès : 2 500 € de subventions et 1 000 € de chèques Fédébon 30.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité