Actualités

BAGNOLS/CÈZE Bientôt une association des commerçants de la rue Fernand-Crémieux

Plusieurs commerçants de la rue Fernand-Crémieux ont apporté leur propre touche pour embellir leur rue depuis le début de l'année. Ils veulent désormais constituer une association pour pouvoir élargir leur champ d'actions. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Depuis le début de l'année, une poignée de commerçants de la rue Fernand-Crémieux essaye d'embellir leur rue. Plantes, fleurs, panneaux en bois, vélo décoratif, moulins à vent, dessins à la craie au sol... Le but étant de donner envie aux passants de s'aventurer dans cette artère piétonne et d'y consommer. Le groupe intitulé "Les vitrine de la rue Fernand-Crémieux" veut élargir son champ d'action en devenant une association. 

La présidente serait Martine Teissonières, gérante de "La Boîte à boutons" depuis maintenant 30 ans. Le montage du dossier est encore en cours. Pour l'heure, 10 commerçants ont embarqué pour le projet sur les 23 que compte la rue Crémieux. L'objectif étant de rassembler au maximum, et même dans les autres rues et places de la commune.

Les commerçants ont récupéré les boîtes de conserve vides de la cuisine centrale pour les transformer en pots de fleurs. Ils ont été fleuris par la mairie et sont installés le long de la grille de l'Ehpad Saint-Roch. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Depuis que Fatia Verbrugghe qui a repris avec son mari la bijouterie "Mademoiselle en or", il y a deux ans, "c'est le jour et la nuit" dans la rue. Et elle a encore plein d'idées pour la rendre encore plus attractive dès l'année prochaine en suspendant des parapluies végétaux au-dessus de la voie. Ou encore installer des photos anciennes de Bagnols et expliquer ce qu'elles représentent à travers des écriteaux. Elle imagine aussi tout un texte pour parler de Fernand-Crémieux qui a donné son nom à cette rue aussi connue sous le nom de la Poulagière.

L'objectif des commerçants est de végétaliser la rue pour donner envie aux passants de s'y promener et d'entrer dans les boutiques. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Prochaine idée : fixer un vélo en haut de la bijouterie en clin d’œil au Tour de France qui se déroulera cette année en septembre et passera par le Gard le jour de la sixième étape. "C'est plein de petits cailloux qu'on jette dans la mer et qui finissent par faire des cercles sympathiques", métaphorise Jean Verbrugghe. À l'unanimité, les commerçants ressentent une influence positive depuis l'accessoirisation de leur rue : "On n'a pas à se plaindre", assure Martine Teissonières.

2 000 sacs en papier ont été commandés, pourvus du slogan : "Restez chez nous il y a tout". (Marie Meunier / Objectif Gard)

Cette dernière a aussi eu l'idée de sacs en papier à l'effigie des vitrines de la rues Fernand-Crémieux. Près de 2 000 ont été commandés et sont disponibles depuis le 14 juillet dans déjà cinq commerces bagnolais. Dessus est marqué le slogan : "Restez chez nous il y a tout". Le même que celui de la campagne "Loyal au local". Les grands esprits se rencontrent. Le message est bien passé au moins.

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité