ActualitésSociété

NÎMES Avant le Palais des Congrès, des fouilles se précisent

La maquette du Palais des Congrès (Photo Anthony Maurin).

Le planning prévisionnel est le suivant. Du 1er août au 30 septembre, des diagnostics préalables aux fouilles archéologiques seront effectués. À compter du 30 septembre et jusqu'au deuxième trimestre 2021, la réouverture du parking sera effective. C'est au deuxième semestre 2021 que le début des fouilles archéologiques aura lieu. Le début des travaux est prévu pour 2022 et la livraison du chantier ne devrait pas se faire avant 2025.

Du 1er août au 30 septembre, l'Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP), va procéder à une série de diagnostics sur l'actuel parking de la Chambre de Commerce et d'industrie (CCI) pour programmer les fouilles archéologiques préalable à la construction du futur Palais des congrès de Nîmes.

Prescrit par arrêté du Préfet de la région Occitanie, le 15 mai 2019, cette phase de diagnostics nécessite la fermeture du parking aux usagers, employés de la CCI en semaine et habitants du quartier le week-end, durant deux mois.

L'actuel emplacement du parking de la CCI et du terrain vague bordant le Musée de la Romanité (Photo Archives Anthony Maurin).

Le Palais des Congrès, situé sur le site de l'ancien hôpital Ruffi et de l'actuel parking de la Chambre de Commerce et d’industrie (CCI), constitue l’un des grands projets de la Ville de Nîmes. À deux pas du cœur de ville, le Palais des Congrès devrait permettre un développement touristique, principalement tourné vers le tourisme professionnel en offrant un espace de qualité à haut niveau de services.

"Avec cette nouvelle offre, qui renforcera l'attractivité de notre cité et répondra à un fort besoin sur notre territoire, nous souhaitons favoriser le développement économique de notre ville", explique Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes. En décembre dernier, la Ville a retenu le projet des agences Chabanne et 3XN pour son intégration de manière harmonieuse au tissu urbain. Ce projet s'attache à respecter la richesse patrimoniale et architecturale environnante, qu’elle soit antique ou contemporaine.

Jean-Paul Fournier (Photo Archives Anthony Maurin)

Riche de son passé, de son histoire et de son patrimoine, comme en attestent les monuments et les collections exposées au sein du Musée de la Romanité, Nîmes regorge de vestiges dans ses sols et ses sous-sols. Afin de préserver cet héritage, la Ville réalise un certain nombre de diagnostics pour connaître l'étendue des fouilles archéologiques à organiser.

A l'issue de cette première phase, et en attendant le rendu de l’étude diagnostic et le début des fouilles archéologiques dans une dizaine de mois, le terrain sera remis à disposition des utilisateurs actuels.

Anthony Maurin

Le futur Palais des Congrès (Photo DR).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité