A la uneActualitésSociété

GARD Un livre illustré qui vous en apprendra plus sur Saint Louis

Saint Louis, Aigues-Mortes et les croisades à lire aux éditions Alcide jeunesse (Photo Anthony Maurin).

Paru en mai dernier, Saint Louis, Aigues-Mortes et les croisades est un livre écrit par Isabelle Ortega, docteur en histoire et maître de conférence à l’université de Nîmes ainsi que Frédéric Cartier-Lange, illustrateur aux éditions Alcide jeunesse.

Le Gard est connu pour avoir une histoire bien à lui. Et le sud du département a toujours été plus sauvage qu'ailleurs : la Camargue en est aujourd'hui encore le parfait reflet. Façonnée par l'Homme, c'est au roi Saint Louis qu'on lui doit la belle cité fortifiée d'Aigues-Mortes. Mais pourquoi ce diable de roi de France a-t-il créé ex nihilo cette ville ?

Dans cet ouvrage, l'auteur et l'illustrateur emmènent le lecteur à Aigues-Mortes au temps des croisades et notamment à l'époque de Louis IX, plus connu sous son petit nom Saint Louis, un roi très pieux. Au travers de ces quatre chapitres, le lecteur est plongé en plein Moyen-Âge grâce aux formidables récits d'Isabelle Ortega et des magnifiques illustrations signées de la main de Frédéric Cartier-Lange.

Isabelle Ortgega raconte aussi l'histoire d'Aigues-Mortes et la création de son port, le plus vieux de Méditerranée à en croire ses dires même si les ports dans le bassin remontent plus vraisemblablement à une date bien antérieure à la naissance du Christ. Aigues-Mortes regorge donc de secrets et fut une des pièces maîtresses de Saint Louis durant de nombreuses années. Un joli pion avancé sur un l'échiquier politico-religieux du début du millénaire précédant.

Saint Louis, Aigues-Mortes et les croisades à lire aux éditions Alcide jeunesse (Photo Anthony Maurin).

Les mythiques croisades de Louis IX sont ainsi mises en pages dans un récit didactique, facile à lire et passionnant à découvrir. Dans le même temps, Frédéric Cartier-Lange fait découvrir les habits d'époque, les anciens bateaux et différentes cartes des régions. Le dernier chapitre évoque les échanges commerciaux liés à la cité des eaux mortes (marécageuses), mais réalisés avec les autres états et royaumes à partir du port d'Aigues-Mortes. 

Ce petit livre, loin d'être rébarbatif, propose enfin un lexique des termes les plus complexes qui permet à tous une meilleure appréhension de l'histoire de nos ancêtres. Une belle découverte. 

Quentin Reinhard

Saint Louis, Aigues-Mortes et les croisades, édité chez Alcide Jeunesse. 70 pages illustrées pour 12 euros.

Etiquette

Linda Mansouri

Après un Master 2 en Communication, j'ai choisi d'intégrer un journal dans l’ère du temps et trait d'union entre les Gardois... Ma mission: inventer tous les jours de nouvelles façons de vous interpeller, de vous surprendre et de créer du lien avec vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité