ActualitésSports Gard

BAGNOLS/CÈZE-PONT-SAINT-ESPRIT Les footballeurs du FCBP ont retrouvé le chemin du stade

Les entraînements ont repris ce lundi pour l'équipe seniors R1 du Football club Bagnols Pont. Avec le nouveau coach : Gilles Agniel. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce lundi soir, les joueurs de l'équipe senior R1 (Régionale 1) du Football club Bagnols Pont (FCBP) ont rechaussé les crampons pour leur premier entraînement depuis le confinement.

Ce premier canter de reprise était aussi le premier avec leur nouveau coach Gilles Agniel. Durant cette période, le club a subi une importante restructuration avec notamment la nomination de Jordan Fortunato au poste de directeur sportif. Il fait le point sur les perspectives de cette nouvelle saison.

Pour la première fois, l'équipe senior R1, qui évolue donc au plus haut niveau régional, a pu fouler la pelouse du stade du Clos Bon Aure à Pont-Saint-Esprit. Le nouvel adjoint aux Sports spiripontain, Thomas Poyet, a œuvré à la mise disposition de ce terrain au club. "On va aussi avoir le nouveau synthétique de Léo-Lagrange pour s'entraîner", se réjouit la présidente du club, Nathalie Godart. Avec le stade des Enfants du Rhône, Le Bosquet et peut-être la Barandonne, le FCBP pourrait profiter de cinq terrains pour faire jouer ses 314 licenciés (allant de U6 à seniors) répartis en 20 équipes.

Ce 3 août, c'était donc la reprise pour la R1. L'équipe réserve seniors (D2) et les U16 ont leur premier entraînement le 10 août, les U18 (R2) le 12 août et les U14-15-17-12 et 13 le 24 août. Les catégories inférieures reprendront au moment de la rentrée scolaire.

L'équipe fanion n'aura que quelques semaines pour se préparer au premier tour de Coupe de France programmé le 22 ou 23 août. S'ensuivra le 6 septembre l'ouverture du championnat à domicile contre Vendargues.

Objectif : maintenir toutes les équipes et faire monter l'équipe réserve

À cause de la crise sanitaire, le championnat n'avait pu s'achever en France. Il restait au moins huit matches à jouer pour l'équipe fanion du FCBP. De quoi éveiller des frustrations chez certains joueurs. Lot de consolation, aucune équipe du club n'a été rétrogradée. Les U16, qui évoluaient en R2, sont même montés en R1 car ils étaient classés 3es au moment de l'arrêt de la compétition pour cause de confinement. Pour cette nouvelle saison, le club veut maintenir toutes ses équipes dans leur division. Et le grand objectif est de faire monter l'équipe réserve en D1 pour réduire l'écart avec l'équipe fanion.

Encore maintenant, le covid-19 a une incidence directe sur l'entraînement des joueurs. Le club a investi dans des gourdes individuelles pour chaque footballeur. Les chasubles sont systématiquement nettoyées après chaque utilisation. À l'entraînement, les licenciés doivent éviter tout contact physique : "Sur les phases en mouvement statique, ils doivent respecter une distance de 2 mètres entre chacun et en mouvement, c'est 10 mètres", explique Jordan Fortunato, le nouveau directeur sportif du club.

"Les joueurs sont quand même restés quatre mois en inactivité. C'est inhabituel chez des sportifs amateurs ou régionaux", commente Gilles Agniel, le nouvel entraîneur de l'équipe senior du FCBP. (Marie Meunier / Objectif Gard)

"Le covid a toujours un impact sur l'aspect santé. Les joueurs sont quand même restés quatre mois en inactivité. C'est inhabituel chez des sportifs amateurs ou régionaux. Certains ont quand même fait du footing chez eux mais d'autres ont vraiment coupé", confirme Gilles Agniel, nouveau coach de la R1.

30 000 € de perte suite à la crise du covid-19

Les conséquences sont aussi financières puisque le virus a entraîné une perte de 30 000 € pour le club, estime Jordan Fortunato. Faute de pouvoir organiser ses manifestations, ses tournois... Le club espère pouvoir reprendre ses activités habituelles à la rentrée. La prochaine devrait être les ateliers de football auprès des enfants des quartiers défavorisés, dans le cadre du contrat de ville.

Pour effectuer sa restructuration, le club a vraiment voulu "mettre des gens compétents, diplômés et disponibles pour faire progresser les gamins. Car ce n'est pas qu'apprendre le football mais aussi des valeurs indispensables dans la vie", rapporte Jordan Fortunato. Il mise aussi sur la jeunesse et le local. "On a aussi analysé les problèmes du club et on va essayer de les minimiser le plus possible", poursuit le directeur. À ce jour, une vingtaine d'éducateurs encadre les joueurs au FCBP.

Pour compléter ses effectifs, le club recherche encore des joueurs U14-15 et 17 et également des gardiens de but U17-18. Des journées de détection seront aussi organisées à la rentrée scolaire.

Marie Meunier

Vous pouvez contacter le club sur Facebook ou au 04 66 39 41 76.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité